Bundesliga ujah werder

Publié le 24 10 2015 | par Camille Franciosi

0

Bundesliga J10

TSG Hoffenheim-Hamburger SV 0-1

 

Le HSV va mieux cette saison. Ils ne sont que 9e, les hommes de Bruno Labbadia. Mais c’est surtout loin de la zone rouge, et le Dino en avat perdu l’habitude ces dernières saisons. Il fallait juste régler un problème d’efficacité devant le but (273 minutes sans marquer) devant la seule équipe sans victoire à domicile. Mais la première période fut hachée, et à un HSV plus entreprenant mais peu en réussite, c’est un Hoffenheim assez timide qui a répondu par bribes avant la pause. La seconde période se déroule de façon similaire, mais alors qu’on se dirigeait vers un nul, Gregoritsch centre pour Schipplock depuis la droite, qui dévie pour Lasogga, qui se retrouve seul face au but pour inscrire son quatrième but.

 

SV Darmstadt-VfL Wolfsburg 0-1

 

Darmstadt s’est fait une spécialité de mener la vie dure aux gros du championnat, un point pris face à Schalke, et contrre Dortmund. C’est un vice champion Wolfsburg qui vient à leur rencontre et qui a besoin des trois points face au promu pour ne pas agrandir leur écart de trois points face au trio de tête. Darmstadt se procure la première occasion, avec Rausch qui part dans le dos de la défense des loups, mais la poussette dans le dos de Träsch empêche l’ex-joueur de Hanovre de finir son action. Et alors que certains pensaient déjà que les Lilien allaient prendre un point face à un 3e gros, Kruse aux dix huit mètres dévie pour Caligiuri qui envoie une Kartoffel imparable pour Mathenia.

 

Mainz 05 – Werder Bremen 1-3

 

Un an après l’arrivée de Viktor Skripnik à Brême, la situation n’a pas vraiment changé: les Werderaner sont toujours relégables. Mais verra-t-on un retour vers le futur? Lors de la 10e journée l’an dernier, le Werder s’imposait 2-1 face à Mainz. Des Mainzer peu en réussite également avec une faible 12e place avant le début de ce weekend. Dès la 2e minute de jeu , Muto s’infiltre sur la gauche de la surface et est déséquilibré par Galvez, mais l’arbitre ne siffle pas pénalty. Mais l’ouverture du score sera pour Brême à la 40e, lorsque Balogun lobe son propre gardien et son coéquipier Jara en détournant de la tête un centre venant de la gauche. Ujah est à la retombée et marque. Quatre minutes plus tard, Garcia remonte le terrain côté gauche, puis centre à ras de terre pour Ujah qui centre au premier poteau pour doubler la mise. Et les 05er rentreront même aux vestiaires avec un troisième pion dans la besace dans le temps additionnel suite à un jeu en triangle entre Vestergaard, Grillitsch et Bartels qui conclue le mouvement d’une frappe limpide dans le petit filet gauche. Dans les arrêts de jeu, Muto réduira le score pour Mainz.

 

Hannover 96 -Eintracht Frankfurt 1-2

Trajectoires contraires pour les deux adversaires du jour. Hannover qui retrouve un semblant de stabilité avec 7 points en 3 matches veut poursuivre sa série d’invincibilité face à des Aigles de Hesse n’ayant pris qu’un point lors des 5 dernières prestations. Et à la 50e minute, cela semble bien parti pour les 96er, lorsque Kiyotake se joue de trois adversaires pour décaler sur Klaus qui trompe un Hradecky instable sur ses appuis. A la 57e, Meier dévie un long ballon de la tête jusque dans les 16 mètres où Stendera récupère et ajuste Zieler. Stendera s’offrira même un doublé à la 65e en transformant une passe d’Aigner.

 

Bayer Leverkusen- VfB Stuttgart 4-3

Leverkusen devient spécialiste des matches nuls: deux en Bundesliga, un (épique) en Coupe d’Europe, la 7e place n’est pas suffisante pour le Werkself. Une place qu’occuperait bien les Schwaben, premier non-relégable, qui sont sur une belle lancée de 7 points en 4 parties. A noter le portier Bernd Leno, Ex-Stuttgarter, qui n’a jamais perdu contre son club d’origine (5 victoires, 3 nuls). C’est un début de partie animé que nous propose les deux parties, avec un Chicharito sur la lancée de sa performance face à la Roma en C1 et Didavi pour leurs clubs respectifs. Et le premier but tombe juste après la pause. Sur un coup franc de Didavi, Kampl ne dégage pas proprement et la gonfle revient sur Harnik posté au poteau gauche qui finit le travail de près. A la 54e, jeu à trois entre Ferati, Russ, et Didavi qui inscrit le deuxième des siens. A la 56e, Sunjic, puis Baumgartl manquent leurs dégagements. Celui du Bosnien arrive droit sur Bellarabi qui contrôle qui frappe, pour donner l’espoir aux siens. Quatre minutes plus tard, Rupp lance Werner côté gauche, qui va provoquer Tah en duel avant de remettre sur Rupp qui inscrit le 3e but pour Stuttgart. Mais Leverkusen va se rebeller , par Boenisch , suite à un corner de Calhanoglu, puis par Chicharito. Mais c’est pas tout, car à la 89e minute, Admir Mehmedi délivre le Werkself sur un centre de Calhanoglu.

 

Bayern München- 1. FC Köln 4-0

Les ouailles de Pep ont manqué de peps lors de leur 1ère défaite en match officiel cette semaine face à Arsenal. Et Cologne fait un très bon début de saison, notamment grâce à leur buteur Anthony Modeste. Mais l’actuel 6e fait quand même office de sparring-partner pour un Bayrn qui survole sa ligue avec 9 victoires en 9 matches, et une différence de +25 (Merci qui? Merci Lewandowski!) . Et c’est un exercice d’attaque défense qui s’organise dans le camp des visiteurs, mais ni Müller, ni Robben ou Douglas Costa ne trouvent la faille. Mais à la 35e minute, Robben décale pour Müller sur l’aile droite. Ce dernier provoque avant de trouver Lewandowski dos au but au premier poteau. Le Polonais remet en retrait pour Robben, qui d’une feinte de frappe se joue de la défense de Köln et marque dans les six mètres. Et quatre minutes plus tard, c’est l’autre côté de la défense des visiteurs qui prend cher avec un numéro de soliste superbe de « King Coman » sur le flanc gauche qui transmet à Vidal à l’entrée des dix-huit mètres. L’ancien Turinois frappe du coup de pied droit, c’est imparable pour le portier adverse. Et les Munichois qui ont quasi plié le match en 4 minutes (sans but de Lewandowski s’il vous plaît). Mais Robert revient dans le game à la 62e lorsqu’il inscrit son 13e but de la saison sur un service de Costa. A un quart de la fin, Risse et Maroh prennent Lewy en sandwich, et offrent un pénalty au Bayern, que transforme Müller. Et c’est ainsi que se déroula la 1000e victoire du Bayern.

 

Camille Franciosi

 

Crédit photo: dailymail.co.uk

Ujah


Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com