Bundesliga malli800-1420207088

Publié le 19 09 2015 | par Camille Franciosi

0

Bundesliga J5

Mainz 05- TSG Hoffenheim 3-1

Hoffe a mal débuté sa saison. Après une élimination précoce en Coupe d’Allemagne face à München 1860, pensionnaire de 2. Bundesliga, les Kraichgauen n’ont qu’un point à leur compteur. Les 05er en revanche peuvent garder la tête haute, même après la défaite la semaine dernière face à Schalke, car ils ont précédemment explosé Hanovre 3-0 et se sont imposé à Gladbach 3-0. Mais c’est Hoffe qui ouvre le score grâce à son « petit Ribéry » Jonathan Schmid, à la 13e minute. Sur un contre au milieu de terrain, Polanski envoie une passe qui écarte la charnière centrale en deux pour le Français, qui n’a plus qu’à la mettre au fond. Mais c’est une joie de courte durée, car cinq minutes plus tard, Mainz égalise. Clemens lance Malli sur l’aile gauche, qui rentre dans la surface, se débarrasse de Schär d’un crochet avant de frapper premier poteau à 11 mètres des cages. Baumann est impuissant. 3e but de la saison déjà pour Malli. Et il faudra attendre la seconde période pour que la situation se débloque. A la 61e minute, De Blasis s’offre une remontée de balle de 60 mètres plein axe, avant de passer à Malli. Le buteur du 1-1 se joue de Kim avant de frapper de 15 mètres depuis le coin droit de la surface dans le coin opposé. A la 68e, Malli s’offrira même le coup du chapeau! Muto s’enfonce sur le flanc gauche et échappe à Bikakcic avant de décaler pour Malli. L’international espoir allemand trouve Kim sur sa première tentative, mais la deuxième chance est dedans, et 5e but pour Yunus Malli.

VfL Wolfsburg- Hertha Berlin 2-0

Les premiers poursuivants du duo de tête Bayern-BVB sont les Loups, qui sont malheureusement déjà à 4 points du sommet. Ils doivent, pour continuer à y croire s’imposer face à des Berlinois certes 7e, mais également avec 7 joueurs à l’infirmerie comme Brooks, Pekarik, ou Ben-Hatira. Ceci dit les Herthaner s’avancent avec un bol de confiance suite à leur succès face à Stuttgart. Mais à la fin de la première période, ce n’est pas un but qui va survenir, mais la double blessure sur un contact entre Langkamp et Kraft. Langkamp sera remplacé par Stark, tandis que Kraft tiendra jusqu’à la pause. L’ancien portier du Bayern sera remplacé à la pause, par Jarstein. Et à un quart d’heure de la fin, la lumière va venir de la patte gauche de Maxi Arnold, pour le VfL. L’Allemand va adresser un amour de louche pour Caligiuri, qui contrôle dans la surface, attend la sortie de Jarstein avant de glisser sur sa gauche pour Bas Dost, qui se retrouve seul dans les six mètres face au but vide. Le meilleur buteur de la dernière Rückrunde n’en demande pas plus pour ouvrir le score. A la 88e minute, contact dans la surface berlinoise entre Lustenberger et Draxler. L’ex-Wunderkind de Schalke s’écroule et obtient un pénalty, qui Bas Dost transforme en force au centre. Doublé pour le buteur hollandais qui permet aux Wölfe de rester au contact des équipes de tête.

Hamburger SV- Eintracht Frankfurt 0-0

Les sourires sont de retour du côté du Dino. Une victoire 3-0 contre Gladbach lors de la journée précédente, les retours d’Adler et Spahic doivent aider le HSV à rester loin de la charrette. Mais les hommes forts de l’arrière-garde d’Hamburg devront résister au trio des Aigles, Seferovic-Castaignos- Alex Meier,aka le meilleur buteur l’an dernier, qui en a passé 6 à la dernière équipe rencontrée. Et c’est plus une salade de cartons qu’une avalanche de buts que l’on peut voir dans cette rencontre, jusqu’à 10 minutes avant la fin. Hasebe, Seferovic, Russ récoltent à tour de rôle leur avertissement, mais de but, point n’en vient. On aura été loin du festival offensif affiché par l’Eintracht la semaine passée, un match à oublier pour les deux équipes.

Werder Bremen- FC Ingolstadt 0-1

Ingolstadt s’acclimate plutôt bien au haut niveau, si l’on se fie aux stats: 8 points en 4 matches, un match nul face au vice-champion en titre  Wolfsburg. C’est également le premier promu à remporter ses deux premiers matchs à l’extérieur depuis Düsseldorf en 1966-67.  C’est un autre habitué de l’élite qui les accueille aujourd’hui, le Werder Bremen. Un Werder dont le coach Viktor Skripnik regarde ses adversaires avec méfiance, malgré l’actuelle 6e place des Grün-Weissen n’ayant connu qu’un revers.

Vestergaard trouve la barre à la 28e la barre en déviant de la tête un coup-franc de Di Santo venant de la gauche. Ce sera l’occasion la plus franche de ce premier acte. Et à défaut de buts, c’est le retour d’une icône au Weserstadion qui survient au retour des vestiaires: Claudio Pizarro qui entre à la place de Garcia. Mais alors qu’on se dirige vers un match nul, à la 92e Lukimya accroche Stefan Lex dans la surface du Werder, et un pénalty est accordé à Ingolstadt! Stefan Hartmann frappe intérieur pied droit et trompe Wiedwald d’une frappe croisée du droit! Premier but en Bundesliga pour le buteur par ailleurs. Et dans la dernière minute de temps additionnel, la coupe sera pleine pour les Werderaner, avec l’expulsion de Bargfrede, coupable d’un tacle les deux pieds en avant sur Morales, signe de frustration évidente pour un des tauliers de l’équipe locale. Puis coup de sifflet final, 5e place pour les promus et troisième victoire hors de ses bases en trois matches pour un novice, record battu.

1.FC Köln- Borussia Mönchengladbach 0-0

C’est la crise chez les Fohlen au moment de jouer le Rheinderby. Toujours aucun point, une défaite cinglante en C1( 3-0 face au FC Seville avec trois pénaltys), tandis que les Kölner ont retrouvé la marche avant en ce début de saison avec une 8e place satisfaisante. Ceci dit, Köln n’a pris que 3 points sur les 27 derniers possibles contre leur ennemi intime, encaissant 16 buts pour un misérable but planté. Et si en première période, rien ne sera inscrit, c’est un Français qui débloque la rencontre à l’heure de jeu. A la 64e minute, c’est Anthony Modeste, l’ex-Bastiais qui récupère un centre de Bittencourt, fait parler parler son physique pour s’imposer dans les airs, et ouvrir le score de la tête dans ce Rheinderby. 4e but de la tête depuis le début de saison pour les Boucs. Et c’est avec ce léger avantage que Köln va remporter son premier derby depuis près de dix ans, et surtout, grimper à la troisième place du classement.

SV Darmstadt- Bayern München 0-3

Darmstadt accumule les cadors en ce début de saison, et c’est la montagne Bayern qui se présente au Böllenfalltor. Mais le Bayern a besoin des 3 points afin d’assurer face à un BVB qui tient un rythme infernal. Les Robbéry toujours blessés ainsi que Benatia et Badstuber. Xabi Alonso Müller et Lahm sont sur le banc, et Lewandowski laissé au repos en tribunes, ce qui laisse l’occasion à des garçons comme Rode, Kimmich ou l’ex-Parisien Kingsley Coman de débuter la partie. A la 20e minute, Douglas Costa sur le flanc droit rentre au centre, embarque 3 hommes avec lui avant de transmettre à Vidal. L’ex-juventino contrôle pied gauche, puis enchaîne une frappe pied droit qui trouve le poteau gauche de Mathenia avant de rentrer. Le Chilien inscrit là son 1er but sous la tunique du FCB en championnat. Mais les avants des Lilien ne s’en laissent pas compter, et Stroh-Engel, puis Heller obligent Neuer à de grosses parades en première mi-temps.Mais la pause, puis le début de seconde période ne récompense pas les locaux, et par deux fois en deux minutes, la machine rouge se met en marche. A la 62e minute, Rode profite d’un marquage trop laxiste de Caldirola sur l’aile droite pour accélérer, et servir en retrait Coman, qui frappe intérieur du droit pour inscrire son premier pion avec le FCB à son tour. A la 64e, Douglas Costa sert Rode qui part à la limite du hors-jeu. L’ancien Frankfurter choisit le poteau opposé dans un premier temps, il trouve l’aluminium, mais le cuir lui revient dessus et il fusille Mathenia à deux mètres du but au premier poteau.

 

Camille Franciosi

Crédit photo: Kicker.de

Malli

Tags: , , , ,


A propos de l'auteur





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com