Bundesliga hamburg-striker-pierre-michel-lasogga_9ujnmd0ymgyh1oyy8us6pnn7o

Publié le 12 09 2015 | par Camille Franciosi

0

Bundesliga 2015/16 : 4e journée

Borussia Mönchengladbach- Hamburger SV 0-3

Si à la fin de la saison dernière, quelqu’un avait dit que le HSV serait presque favori face à Mönchengladbach, on aurait pris cette personne pour un fou. Mais c’est bel et bien le cas: le 16e de Bundesliga a trois points de plus que le 3e de l’exercice précédent avant cette rencontre. Et ce dernier aurait bien besoin de décrocher les premiers points avant de débuter la phase de poules de Ligue des Champions. Mais les choses vont mal se passer pour les Fohlen dès la 11e minute. La défense des locaux loupe sa relance, par Brouwers qui trouve Hunt sur son chemin, puis par Jantschke qui en récupérant le cuir n’assure pas assez sa passe vers Sommer. L’erreur profite à Pierre-Michel Lasogga qui évite la sortie du Suisse pour inscrire son deuxième but de la saison du droit dans les six mètres. Et au lieu de réagir, Gladbach est tétanisé sous les tentatives du duo Ilicevic-Lasogga. Et c’est ce même Lasogga qui double la mise juste avant la pause. Ilicevic centre depuis le flanc gauche jusqu’à Lasogga qui smashe une tête en se faufilant entre Hahn et Jantschke. Et les malheurs de Gladbach continuent huit minutes après la pause. Nicolai Müller accélère une nouvelle fois, et prend de vitesse un Brouwers totalement dépassé pour déclencher une frappe du droit à 14 mètres du but, et porter le score à 3-0. Et à la 65e minute, le capitaine Martin Stranzl qui revient de six mois de blessure s’écroule dans sa propre surface suite à un choc avec Lasogga et est évacué sur civière en se tenant le visage. Le HSV a six points en quatre matches, tandis que les hommes de Lucien Favre n’ont aucun point au moment de débuter en Coupe d’Europe.

Hannover 96- Borussia Dortmund 2-4

Le leader se déplace à Hanovre avec des stats de début de saison impressionnantes: 3 victoires en 3 matches, 11 buts inscrits pour un encaissé. Mais c’est Hanovre qui socre le premier à la 18e minute. Kiyotake adresse un amour de passe à Andreasen sur l’aile droite. Ce dernier, parti à la limite du hors-jeu, se jette pour remettre au centre en taclant pour Sobiech qui se retrouve seul servi sur un plateau au niveau du point de pénalty. Mais à la 35e, Felipe pousse Hofmann dans la surface sans toucher le ballon, et ça donne à Aubameyang d’inscrire son 4e pion de la saison, sur pénalty cette fois. L’ex-stéphanois frappe croisé et trompe Zieler part sur sa gauche. Et les Schwarzgelben vont même prendre l’avantage juste avant la pause. Le champion du monde Matthias Ginter centre pour Mkhitaryan et l’arménien ajuste du gauche. Mais Hanovre veut se voir beau, et égalise par Sobiech , qui s’offre un doublé à la 53e. A la 67e minute, Felipe contre un centre de Ginter dans ses propres buts. Et comme on dit jamais deux sans trois, ce pauvre Felipe offre un second pénalty au BVB, pour AUbame, qui s’offre un doublé en fin de match.

Bayern München- FC Augsburg 2-1

Le champion veut reprendre sa place au sommet, et cet après-midi, cela passera par un bon résultat face aux néo-européens du FCA. Le Bayern devra cependant faire sans Mario Götze, blessé lors de la trêve internationale avec la Nationalmannschaft. Et alors qu’il n’y a pas grand chose à dénoter lors de ce premier acte, une superbe combinaison entre Koo et Esswein permet à ce dernier d’être en position de tir dans la surface bavaroise, et de claquer un magnifique extérieur du droit qui se loge sous la barre de Neuer. Mais le Bayern égalise à la 77e sur un une-deux entre Lewandowski et Müller, l’Allemand servant le Polonais qui marque de près. Et alors qu’on se dirige vers un match nul, péalty à la 89e pour le Rekordmeister, que transforme Thomas Müller à la 89e. Un pénalty qui est d’ailleurs plus que discutable… Mais les trois points restent à Munich, avant de débuter la Ligue des Champions.

Bayer Leverkusen- SV Darmstadt 0-1

Le Bayer pourrait se rapprocher des places d’honneur, si le Bayern et le BVB venaient à chuter en cette 4e journée. Avec 3 points de moins que les leaders, le Werkself va devoir faire ce qu’aucune équipe n’a réussi face aux promus: s’imposer. Les Lilien sont invaincus, mais également à la recherche de leur première victoire cette saison, après trois matches nuls. Et à la 8e minute, Konstantin Rausch utilise son pied gauche pour frapper un coup franc de la droite, et c’est le capitaine des visiteurs Aytac Sulu qui croise la trajectoire de la tête pour envoyer le cuir dans les filets du Bayer. Er le Bayer pousse , tire, par Kiessling, par Calhanoglu sur coup franc, par Bellarabi, mais n’y parvient pas. Alors on utilise les nouveaux jouets en deuxième période, Kevin Kampl, ainsi que le deux fois champion d’Angleterre avec MU, Javier « Chicharito » Hernandez, mais ni le Mexicain, ni l’ex-Dortmunder n’arriveront pas à trouver la faille. Même en déséquilibrant les défenseurs adverses d’une poussette (comme l’a fait Papadopoulos à plusieurs reprises), ça ne va pas, il faudra se reprendre, l’Europe appelle.

FC Ingolstadt-VfL Wolfsburg 0-0

Eux aussi pourraient se hisser au sommet si les équipes de tête avaient un couac aujourd’hui. Le vice-champion est invaincu, avec deux victoires et un nul. Ils ont également récupéré Diego Benaglio dans leurs cages. Mais le FCI n’est pas en touriste en Bundesliga. Après une débacle 0-4 lors du match d’ouverture face à Dortmund, les coéquipiers de l’ex-Messin Romain Brégerie ont décroché deux succès à l’extérieur, et ne sont qu’à un petit point de leur concurrent du jour. Mais ce fût la soupe à l’ennui au niveau du score, un pauvre 0-0 qui n’aura peut être que montré la solidité défensive du promu face à un vice-champion qui n’aura rien prouvé.

Hertha BSC-VfB Stuttgart 2-1

Les Schwaben sont déjà en difficulté. Aucun point, une différence de buts de -6, et des Herthaner qui veulent confirmer leur début de saison correct (4 points sur 9 pris). Et c’est ce qu’ils font dès le quart d’heure de jeu. Weiser s’amuse côté droit, puis centre pour Haraguchi, qui se retourne dans la surface, et frappe du gauche, but pour Berlin. Mais Stuttgart pousse, et égalise à la 35e minute. Sur un coup de pied arrêté de Didavi, c’est la recrue Toni Sunjic, venu de Krasnodar qui vient s’imposer dans les airs au second poteau. Berlin veut poursuivre sa marche en avant, et c’est dans les arrêts de jeu du premier acte que Lustenberger envoie une Kartoffel de vingt mètres et permet à Berlin de rentrer aux vestiaires en menant.

 

Camille Franciosi

Crédit photo: www.derwesten.de

Sulu

Tags: , , , , , ,


A propos de l'auteur





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com