Bundesliga alexandru-maxim-stuttgart

Publié le 21 03 2015 | par Camille Franciosi

0

Bundesliga J26

Hamburger SV- Hertha Berlin 0-1

 

Quand le 15e rencontre le 14e, c’est un match de la peur qui se joue. Le Dino est encore le seul club allemand à n’avoir connu que la première division , mais pour combien de temps encore? Après un nul (encou)rageant  contre Dortmund, les Rothosen ont de nouveau chuté face à Hoffenheim. Les Knacki comptent eux refaire le même match que lors de la Hinrunde, avec une victoire 3-0 à la clé, meilleure performance de la saison. Mais à part un poteau de Cleber sur un coup de casque suite à un corner tiré par Van der Vaart, et un carton jaune pour Langkamp à la 18e, peu de temps forts sont à dénoter dans la première moitié de rencontre. Van der Vaart est toujours aussi précieux sur phases arrêtées, mais ses balles sont soit loupées par la ligne de devant Olic-Ilicevic-Müller, soit repoussées par Kraft. Une seule chance sera à mettre à l’actif des Herthaner, une combinaison Stocker/Ben-Hatira , mais Djourou était présent. La partie va monter d’un cran en nervosité après la pause. Behrami d’abord va prendre un carton jaune ( le 7e de la saison) à la 66e, puis Cléber à la 69e, le 5e, qui le privera de la rencontre après la trêve internationale. On notera à l’heure de jeu le retour de Pierre-Michel Lasogga, porteur d’espoirs dans les rangs berlinois. Et les dix dernières minutes vont être celles de trop pour le HSV. D’abord, une deuxième faute grossière de Cléber qui le renvoie aux vestiaires à la 81e, puis un coup franc de Plattenhardt venant de la gauche va permettre à Langkamp de s’élever au second poteau pour marquer de la tête à la 84e. Dardai peut aller coacher l’équipe nationale hongroise tranquille, la Vieille  Dame est (pour l’instant ) hors de danger. La situation est est toujours alarmante pour un HSV à nouveau à deux points du premier relégable Paderborn.

 

Hanovre 96-Borussia Dortmund 2-3

 

Hannover doit essayer de gagner aujourd’hui face à Dortmund, après 9 matches sans succès. Un Dortmund qui remonte la pente en Buli , mais qui s’est sévèrement pris les pieds dans le tapis mercredi en encaissant un 3-0 sans grandes idées face à la Juventus Turin en Coupe d’Europe. A noter également le retour du capitaine Stindl du côté des 96er.

Et à la 19e minute, Kuba ouvre la mer tel Moïse en son temps: Superbe passe à ras du sol de la droite pour Reus, qui fait deux trois pas, avant de jeter un coup d’oeil à droite, le décalage pour Aubameyang est superbe et l’ex-stéphanois se jette pour tacler du droit dans le but. Onzième pion en 26 matches pour lui. Mais les Hannoveraner poussent et égalisent à la 31e minute. Et c’est le capitaine Lars Stindl qui remet les compteurs à zéro. Sur un une-deux entre Kiyotake et Bittencourt, c’est l’ex-Dortmunder qui sert Stindl qui marque de près.Et ils manquent même sur l’engagement de renverser la situation, Briand qui récupère un ballon sur l’aile droite, qui accélère avant de servir superbement Bittencourt qui manque le cadre de peu.

Et la seconde mi-temps va continuer sur le même rythme. Bittencourt se prend un jaune à la 51e, Hummels sauve une tête de Joselu sur sa ligne à la 53e, deux minutes plus tard, Bittencourt récolte un 2e jaune, synonyme d’expulsion. Et à la 58e, on reprend le même schéma que pour le 1-0 du BVB: Accélération de Kuba, passe laser pour Reus, décalage au centre pour … non pas Aubame, mais Kagawa qui retrouve le chemin des filets pour la 1ère fois depuis septembre! Et c’est ce même Kagawa qui reçoit un bon ballon de Gündogan à la 61e, pour servir  PEA d’un bel extérieur du droit. Le Franco-Gabonais se jette et s’offre un doublé. Reus trouve même le poteau à la 79e, mais c’est Stindl qui va réduire la marque deux minutes plus tard. Sur un malentendu dans la charnière des Schwarzgelben, Hummels renvoie le cuir sur Kiyotake qui décale Stindl, et lucarne du droit du numéro 10 de Stindl!

 

SC Freiburg- FC Augsburg 2-0

 

Ce match est une histoire de retours. Le retour reculé sur les pelouses pour Nils Petersen côté Kraichgauer qui débutera sur le banc, malgré les trois matches sans buts ni points. Le FCA ne verra pas non plus le retour d’Altintop, mais le club est toujours en lice pour une qualification européenne avec une 6e place honorable. Djurdjic est le premier à se signaler à la 5e minute, sur un bon centre de Bobadilla, mais sa tentative du gauche passe un bon mètre à côté. Hojbjerg entre à la pause à la place de Djurdjic . Et à la 70e minute sur une touche venant de la droite, c’est le Franzose, Jonathan Schmid, bien servi à gauche de la surface par Oliver Sorg qui se retrouve sans pression adverse et peut croiser une belle frappe du gauche. Et on notera les entrées de Darida qui laisse chanter son pied gauche à la 84e pour un autre entrant, Nils Petersen, qui ouvre son gauche pour trouver le petit filet opposé. Ce qui fait zwei-null pour les Breisgau.

 

VfB Stuttgart- Eintracht Frankfurt 3-1

 

Le match aller était un match fou, avec un 5-4 remporté par l’Eintracht, preuve que la plus mauvaise attaque du championnat peut scorer à plusieurs reprises quand elle se donne du mal, pourquoi pas même à domicile! Les Aigles ont l’oeil sur les places de C3, Hoffenheim n’étant qu’à deux points. Il faudra cependant décrocher une troisième victoire à l’extérieur cette saison si les Frankfurter veulent mettre la pression sur l’actuel 7e. Et si on a pas grand chose à se mettre sous la dent en première période, il suffit de six minutes pour que cela change. Un centre contré venant de la gauche, et c’est Haris Seferovic qui vient placer son pied gauche au milieu de la défense du VfB. Mais Stuttgart vend chèrement sa peau, et sur une sortie hasardeuse de Trapp , Harnik sert Ginczek qui pousse le cuir du ventre dans le but vide. Et 140 secondes plus tard, lui, le joueur formé à Stuttgart s’offre un doublé d’un combo contrôle- reprise de l’extérieur du droit. Il peut remercier Maxim pour la passe lobée.Et un Maxim passeur peut devenir un Maxim buteur comme il le prouve à la 79e.

 

FC Köln- Werder Bremen 1-1

 

Le Effzeh devra l’être Zeh (dur) cet après midi contre un Werder qui renaît depuis l’arrivée de Viktor Skripnik. On parle même à nouveau de Coupe d’Europe du côté du Weserstadion, avec la 7e place à une victoire des Grün-weissen! Mais les Carnavaliers de Cologne sont invaincus depuis cinq rencontres chez eux, et comptent bien décrocher une sixième rencontre sans défaite au RheinEnergieStadion. La première banderille est à mettre sur le compte de Sternberg pour les locaux à la 3e minute, qui frappe de loin du gauche, mais c’est dévissé et ça part au dessus. La première occase des locaux sera pour Marcel Risse à la 23e, mais la frappe de ce dernier ne trouve pas le cadre. Mais c’est le Werder qui va ouvrir le score à la 27e. Sur un corner de la gauche tiré par Junuzovic, Ujah ne peut que dévier la balle de la tête, et Selke récupère au second poteau, puis frappe du gauche à l’angle des six mètres. Eins-null, mais dans la minute qui suit, le Effzeh a l’occasion par deux fois de revenir au score, par Wimmer d’abord, bien servi par Hector (néo international allemand), mais le futur joueur de Tottenham est trop court, puis par Ujah buteur à trois reprises lors des quatre dernières rencontres, mais sa frappe est trop croisée. Et à la 87e, Garcia pousse Finne dans la surface, pénalty pour les locaux. Le capitaine Lehmann se saisit du ballon et frappe fort de l’intérieur du droit pour trouver l’intérieur de l’équerre, et égaliser.

 

SC Paderborn- TSG Hoffenheim 0-0

 

Il est là le dernier strapontin pour l’Europe, propriété du TSG! L’actuel septième se déplace face à une équipe en chute libre. Une victoire en 15 matches, 4 matches sans buts ni points, barragiste pour la relégation, c’est le maigre bilan des locaux. Hoffe n’a cependant pas de grosses stats cependant à prouver, car ils n’ont pas gagné cette année à l’extérieur. A la 55e minute, premier événement de la partie, un carton jaune de Bicakcic, sur une faute sur Vrancic. A la 56e, Meha trouve le poteau arrière droit sur un coup franc frôlant avec le cadre. Puis Bacakcic persévère, perd ses nerfs, et voit rouge sur un gros tacle sur Lakic. Et à la 72e, on croit au but quand Koc sert Lakic, mais Baumann parvient à dévier de justesse du bout des doigts pour garder son clean sheet.

 

Camille Franciosi

Tags: , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com