Bundesliga aubame-batman_640

Publié le 28 02 2015 | par Camille Franciosi

0

Bundesliga J23

Bayern München – FC Köln

 

Le Bayern est une machine de guerre à domicile. La preuve? Invaincu en 11 rencontres, deux points laissés aux adversaires à l’Allianz Arena, trois buts encaissés, trente-six inscrits. Köln est la deuxième équipe la plus performante à l’extérieur avec cinq matches gagnés loin de ses bases, mais traverse une crise en ce moment avec un seul but en quatre matches. Mais le Bayern met tout le monde d’accord d’entrée. Après 3 minutes et 4 corners, Robben frappe un corner de la gauche pour trouver un Schweinsteiger esseulé aux six mètres. Le champion du monde ne se fait pas prier pour scorer. Eins-Null. C’est la 22e participation à un but pour le Hollandais (16 buts, 6 passes dé). A la 10e minute, Ribéry déboule côté gauche, puis rentre dans l’axe. Brecko et Vogt ne vont pas au marquage et le Boulonnais frappe un enroulé du pied  qui trompe Horn. Zwei -Null et 5e pion por Kaiser Franck. Mais dans les arrêts de jeu de la première période, le « Effzeh » égalise. Sur leur deuxième corner, Lehmann centre de la droite pour un Ujah qui domine Boateng et Alaba dans les airs pour placer une tête décroisée imparable, même pour le cyborg Neuer. Zwei-eins et mi-temps. Et les Kölner manquent à plusieurs reprises d’égaliser, par Ujah à la 54e, puis à la 58e, puis Risse une minute plus tard. Mais à la 67e, Ribéry effectue une diagonale vers Robben. Le néerlandais est délaissé par Olkowski qui suit Lewandowski et Robben prend Horn à contre pied. 17 buts pour lui, et 3-1. Puis 4-1, à la 76e minute, lorsque Robben encore lui centre sur la poitrine de Lewandowski à un mètre du but.

 

Borussia Dortmund- Schalke 04

 

LE RUHRDERBY. S’il y a UN match à suivre en Bundesliga c’est celui ci. Lüdenscheid-Nord contre Herne-Süd, les Schwarzgelben contre les Königsblauen, Benedikt Höwedes contre Mats Hummels, und so weiter… Au niveau du classement, Schalke pourrait piquer la 3e place de Gladbach en cas de victoire. Si les coéquipiers de Marco Reus venaient à l’emporter, ils s’éloigneraient de la zone rouge et pourraient revenir à sept points de leurs adversaires du jour. On notera le retour du Hunter Huntelaar pour le S04 et Kirch et Kagawa pour Piszczek et Immobile, Aubameyang glissant en pointe. Et la première occasion est à la 12e minute lorsqu’Aubameyang est lancé en profondeur. Wellenreuther dérape mais le Franco-Gabonais ne saisit pas sa chance. Et trois minutes plus tard, sur un centre de Mkhitaran venu de la droite, c’est Reus qui croise un chouia trop sa reprise du gauche. A la 34e, le BVB mène un contre éclair, qui arrive jusque Reus à l’entrée de la surface. L’international Allemand frappe, c’est dévie par le crâne de Neustädter, et ça heurte la barre de Wellenreuther! Le jeune portier vit son premier derby à 19 ans, et pour l’instant, il tient le choc. Et il faudra attendre la 78e minute pour voir un but. Mkhitaryancentre de la gauche en direction de Kuba, c’est dévie et ça arrive dans les pieds d’Aubameyang qui fusille Wellenreuther à hauteur du point de pénalty. Et le deuxième but arrive dans la minute qui suit. Jeu en triangle pour le BVB entre Reus, Gündogan et Mkhitaryan. L’Arménien reçoit la gonfle dans la surface et n’a plus qu’à marquer dans le but vide. Et à la 86e, Wellenreuther qui avait tenu son rôle mieux qu’attendu se troue en voulant dribbler Reus. Encore un adversaire qui glisse pour MR11, et comme mardi en Coupe d’Europe, Reus marque un but tout fait. Le BVB revient à sept points de son adversaire du jour.

 

Hertha Berlin-FC Augsburg

 

La capitale a peur, la capitale tremble. « Nie mehr zweite Liga » qu’avaient dit les fans. Mais c’est actuellement ce qui risque d’arriver aux Herthaner si ils restent à leur 17e place, d’autant qu’en quatre confrontations, ils n’ont jamais pris les trois points face au FCA( 2 nuls, 2 défaites). Ceci dit, Augsburg n’a pas gagné depuis 3 matches, serait -ce le bon moment pour les Knacki?  Pas grand chose à signaler de ce match, à part le but à la 87e. Touche sur l’aile droite, Klavan ne renvoie pas comme il faut, Hegeler peut saisir l’occasion et centrer pour Kalou. L’ex-Lillois est plus rapide que Callsen-Bracker et donne l’avantage aux siens à trois minutes de la fin.

 

Hannover 96- VfB Stuttgart

 

Ce sont les deux plus mauvaises équipes de la phase retour qui s’affrontent. Hannover 17e de la Rückrunde, mais toujours 10e et Stuttgart dernier… tout court. Hannover est cependant qu’à 4 points de la zone rouge. Et ce sont les visiteurs qui sont les premiers dangereux à la 15e. Gentner centre de la droite au second poteau où Werner claque sa tête à un mètre du poteau de Zieler. A la 33e , nouvelle occasion chaude pour le VfB, ou sur un deux contre deux, Stindl puis Joselu échouent face à Ulreich. La situation bouge à la 52e minute quand Sakai manque son intervention, et remise sur Gentner qui lancé vers le but s’applique pour tromper Zieler.  Mais à vingt minutes du terme, sur un centre de la gauche signé Albornoz, Joselu s’impose dans les airs face à Niedermeier et la balle arrive à Stindl qui peut égaliser de près. Dans les arrêts de jeu, on aura même des frictions. Stindl reçoit un jaune pour une main, puis ne veut pas rendre la balle à Harnik qui le pousse. Les deux en viennent au mains. Deuxième jaune pour Stindl et rouge direct pour l’attaquant autrichien du VfB.

 

TSG Hoffenheim-Mainz 05

 

Hoffe n’est qu’à 3 points de l’européen Leverkusen et sa 6e place, mais doit s’imposer pour tenir le revenant Bremen à distance, tandis que Mainz aimerait prendre des unités pour laisser de la marge avec la 16e place et les barrages, qui se trouvent qu’à trois points d’eux. Première chance à la 6e minute où un centre de Volland trouve Polanski dont la tentative est contrée. dix minutes plus tard se trouve la première alerte des visiteurs avec les deux hommes en forme des 05er: de Blasis dribble trois joueurs sur l’aile gauche avant de trouver Okazaki qui superbement placé manque sa frappe. A la 55e minute, Firmino est lancé côté gauche, il repique dans l’axe. Il attend la sortie de Karius avant de décaler pour Volland qui n’a plus qu’à la pousser dedans. Et Polanski double la mise à la 76e de la tête sur un bon centre de (Jeff) Beck.

 

Bayer Leverkusen- SC Freiburg

 

Le Bayer est Docteur Jekyll et Mister Hyde. Vainqueurs de l’Atletico en milieu de semaine, le Werkself reste sur trois matches sans succès. Une victoire serait souhaitable pour ne pas perdre de vue la 4e place de Schalke. Et malgré une seizième place inquiétante, Freiburg reste sur quatre points en 2 matches, et pourrait profiter d’une dynamique positive. Bender allume la première mèche à al 3e minute, mais sa tentative s’envole. A la 19e, Calhanoglu s’écroule tout seul dans la surface après un une-deux avec Son. Il n’y a aucun donc pas de pénalty selon Mr Hartmann. Et à la 33e, c’est le vieux loup, Simon Rolfes qui ouvre le score pour Leverkusen de la tête suite à un coup de la gauche frappé par Bellarabi, son 41e but en championnat.

 

Eintracht Frankfurt- Hamburg SV

 

L’Eintracht a perdu dans le Rhein-Mainderby le weekend dernier contre Mainz, mais ce n’est rien vis-à-vis de ce qu’a vécu Hamburg ces derniers temps. Rappelons-nous que le HSV s’est pris 8-0 contre le Bayern. Et les locaux vont vite prendre l’avantage. A la 11e, Djourour fait du catch avec Piazon dans la surface. C’est évidemment Alex Meier qui se présente pour frapper et marquer son 5e pénalty et 15e but de la saison. Mais dans le temps additionnel de la première période, les Rothosen égalisent. Gouaida se joue de l’arrière garde des Aigles sur le côté gauche avant de centrer pour Nicolaï Müller. Ce dernier joue en une touche de balle entre Madlung et Russ pour trouver Stieber qui trompe Trappen lui glissant la balle sous le ventre. A la 53e minute, Otrzolek récolte sur une faute sur Aigner une 5e biscotte qui le prive de la rencontre de la semaine prochaine. Dans la minute qui suit, Jiracek manque sa transmission de la tête pour Diekmeier, et le cuir arrive sur Piazon. Le Brésilien accélère, Djourou tente de s’imposer mais cela rebondit sur Alex Meier qui s’offre un doublé. Et Otrzolek va récolter un deuxième jaune onze minutes après le premier, et rejoindre les vestiaires une demi heure avant ses coéquipiers. Et à al fin , Hamburg est toujours relégable…

 

Camille Franciosi

 

Crédit photo: www.nemzetisport.hu

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com