Bundesliga Bendtner wolfsburg

Publié le 22 11 2014 | par Camille Franciosi

Bundesliga J12

 23e minutes. Après vingt minutes où Hoffe a accéléré et inquiété les Bavarois le FCB prend de l’avance après 23 minutes, par Götze sur une frappe de 25 mètres. Et à la 39e, Robben provoque côte droit avant de centrer pour Lewandoswki qui tape son coup de tête dans le coin droit du gardien adverse. A la 77e, c’est le retour du Chef! Le vice-capitaine du Bayern, le Capitaine de la Nationalmannschaft, Bastian Schweinsteiger refoule les pelouses après plusieurs mois d’absence! Welcome back! Et à la 82e, Robben arrive au coin gauche des dix huit mètres de Hoffe et s’arrête. Oui, il s’arrête! Le néerlandais s’appuie sur Lewandoswki, qui lui remet dans la course. Et le chauve se fend d’une balle piquée pour le 3-0. Et comme souvent en fin de match les Bavarois se la jouent Fifa Street, pour marquer un quatrième pion. Le revenant Schweini lance Rode d’une passe lobée, l’ex-Frankfurter accélère avant de frapper pied droit pour inscrire son premier cachou sous les couleurs bavaroises. Szalai sera expulsé dans les arrêts de jeu, après s’être essuyé les crampons sur le pied de Dante, mais c’est anecdotique pour un Bayern qui continue sa marche en avant.
Schalke fort à domicile ouvrent les hostilités  dès la 11e grace à Choupo-Moting, qui conclut sur le côté gauche suite à une balle piquée de Höger qui le délivre du marquage de Träsch. Et à la 22e minute, Schalke , et EMCH doublent le score. Boateng sur la droite à hauteur de la ligne de milieu s’impose face à Rodriguez, avant de lancer une passe laser de l’extérieur du droit qui met le Camerounais en face à face avec Benaglio. L’adresse fait le reste. Et deux minutes plus tard , Fuchs frappe en direction du but à 35 mètres à droite du but, la balle plonge et n’est déviée que par la jambe de Benaglio avant de finir dans les filets. Mais à la 37e, De Bruyne lance Perisic dans la profondeur. Le croate centre à ras du sol dans les six mètres, mais Fahrmann se loupe en repoussant sur Olic, qui n’a plus qu’à pousser la balle dans le but. Mais les Loups n’ont pas dit leur dernier mot et mordent dans les jarrets des Knappen. Et à à un quart d’heure de la fin, c’est l’un des plus gros melons d’europe qui score son premier but en Bundesliga: Niklas « Lord » Bendtner, bien aidé par un contrôle de la main de son vis-à-vis, et un Fährmann qui a oublié de passer dans un magasin de bricolage pour installer du grillage entre les deux poteaux qui lui servent de jambe.
 
Les Fohlen ouvrent la marque dès la 6e minute de jeu. Combinaison sur le côté droit entre Herrmann, Xhaka et Nordtveit, et la frappe de ce dernier est contrée par Oczipka avant de prendre Wiedwald à contre pied. Mais après la pause, les Aigles reprennent les devants, par Stendera sur un service de Seferovic, puis sur une action lancée par une transversale de 50 mètres de Oczipka et conclue par Meier, via Seferovic et Aigner. Et à la 72e, une erreur inouie de Sommer permet à l’Eintracht par l’intermédiaire d’Inui de prendre deux buts d’avance.
 
Les 05er bénéficient d’un coup franc sur la ligne de la surface de réparation à la 26e. Et Geis lève la balle pour Guédé qui reprend de volée à bout portant du droit dans les 6 mètres. Mais à peine le temps de réengager que Mehmedi s’enfonce dans le flanc gauche de la défense des locaux et centre vers la gauche pour Schmid qui arrive comme un boulet de canon pour coller un coup de casque côté opposé. Et à la 58e, on inverse les protagonistes, le Français au centre et le Suisse de la tête pour son premier but de la saison. Et à la 88e minute, Kiyotake en déséquilibre à gauche de l’entrée de la surface centre, la balle rebondit sur la balle, puis sur Bell, qui se jette au second poteau pour tacler la balle dedans.
 
Pas grand chose à noter en première période, mais on joue depuis 35 secondes en seconde mi-temps qu’IL marque. LUI, c’est Stefan Kiessling, artificier en chef du Werkself l’an dernier, et muet depuis dix matches. Gonzalo Castro à la passe et le Nummer 11, de nouveau enfin à la finition d’un but de renard du pied gauche! Et deux minutes vont se suivre en deux minutes. Son va d’abord inscrire le deuxième de Leverkusen,  face à une défense de Hanovre apathique  d’une Thierry Henry je cours à gauche, je rentre dans l’axe et j’enroule pied droit côté opposé, puis sur un coup de franc de Kiyotake, Gülselam le Germano-turc va réduire l’écart en sautant plus haut que Spahic et Kiessling pour tromper Zieler. A la 70e, Roberto Hilbert envoie un caviar de 40 mètres qui transpece les rangs  à Bellarabi qui va tromper Zieler

Dortmund veut se refaire une santé et ça passe par une victoire. Et ça commence par un centre victorieux de Durm pour Aubameyang qui se retrouve esseulé aux six mètres. Un Aubame buteur, puis passeur à la 45e, pour un bon ballon pour Reus qui croit aller crucifier le gardien et les espoirs de Paderborn quelques secondes avant la pause. Mais à l’heure de jeu, sur contre, Bakalorz va envoyer  Lukas Krupp sur orbite qui se joue de Subotic et égalise pour les locaux d’un plat du pied droit. Et 10 minutes avant la fin du temps réglementaire, sur un corner tiré de la droite, c’est Saglik, dix ans dans les équipes inférieures du BVB qui remet les compteurs à zéro!
Camille Franciosi
Crédit: wolfsburger-nachrichten.de

Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur





Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com