REPORT nolito_almeria

Publié le 25 09 2014 | par Kevin Blondin

Lig J4 : Le Real torpille le Depor, le Barça en mode manita

Les journées se suivent et se ressemble pour le Barça : des victoires et pas le moindre but encaissé. Le Real se reprend bien en victimisant un Deportivo La Corogne qui n’avait pourtant rien demandé. Sinon? Le Champion piétine et le duo Séville-Valence s’affirme.

 

 

Le Real, un carton pour repartir

Défait lors des deux dernières journées, le Real s’était déjà (un peu) remis d’aplomb en Ligue des Champions en balayant Bâle (5-1). Les Madrilènes bien que poussifs dans la première demie heure, ont finalement fait explosé un Depor qui n’a vraiment plus rien de « Super » et qui pourrait bien reprendre l’ascenseur en fin de saison… Les joueurs de Carlito ont été entraînés dans le sillage d’un Cristiano Ronaldo de retour et auteur d’un triplé. Le Portugais a en effet montré la voie en ouvrant le score d’une tête splendide sur un centre d’Arbeloa après un jump dont il a le secret (1-0, 29ème). Puis la nouvelle pépite James a nettoyé du gauche la lucarne gauche des Galiciens suite à un centre en retrait de Rim-Ka (2-0, 35ème). Cristiano encore lui a profité d’une action un peu bizarre où le portier du Depor découpe le Benz’ aux 30m (oui, oui!) pour récupérer le ballon et l’envoyer dans les filets vides (3-0, 41ème). En début de seconde mi-temps Medunjanin réduit le score sur péno suite à une main de Sergio Ramos dans la boîte (3-1, 51ème). Mais la tempête blanche va continuer à s’abattre sur les côtes de la Galice. Bale va s’offrir un doublé, deux buts similaires : frappes croisées du gauche en une touche dans la surface (66ème et 74ème). Sur une
récupération haute de James, Ronaldo bien servi par le Colombien y va de son triplé (6-1, 77ème). Puis Toché va « réduire » la marque en plaçant une magnifique tête dans le petit filet d’un Iker Casillas un peu abandonné par sa défense sur ce coup là (6-2, 81ème). Enfin, le show Chicharito peut commencer. De Manchester à Madrid rien n’a changé, dans le money time c’est le Mexicain qui rentre en piste. Entré à la 77ème minute à la place de Bale, l’ex Red Devil va vite se signaler : tout d’abord en envoyant une demi-volée splendide dans la lucarne adverse (7-2, 88ème), puis sur une frappe contrée aux vingt mètres qui fini sous la barre (8-2, 92ème). Voilà, Javier peut aller à la douche. Le Real va mieux et vient d’inscrire 13 buts en 2 matchs. Mais les coéquipiers de Pepe en
ont tout de même encaissé 3 sur ces 2 matchs. Face à Bâle et La Corogne, ça fait un peu tâche… Le Real est, au soir de la 4ème journée, 7ème, à 6pts du Barça.

 

Lionel+Messi+Levante+UD+v+FC+Barcelona+La+O1kz66jKJhTl

Messi, davantage passeur

Le Barça continue sur le même rythme

Difficile vainqueur de l’Apoel Nicosie en milieu de semaine en Ligue des Champions (1-0), le Barça s’est rassuré en Liga en déplacement à Valencia. Contre la lanterne rouge de Levante, les coéquipiers de Rakitic se sont promenés et ont giflé d’un revers de manita la joue du petit club Valencian (0-5). Mais le score ne doit pas éluder le bons débuts de la part des valeureux joueurs de Levante qui sont parvenus à bouger la défense culé dans le premier quart d’heure avec des velléités offensives certaines. Mais le trident offensif Neymar-Messi-Pedro va vite se mettre en marche: passe de l’Argentin pour le Brésilien qui élimine le portero (1-0, 34ème). Le pénalty raté par Messi ne casse pas le rythme des Catalans qui double la mise sur un mine aux 25 mètres du Croate Rakitic (2-0, 44ème). Le 1er but de l’ex-Sévillan sous ses nouvelles couleurs est magnifique! Le Mes que va ensuite dérouler : passe de Messi (encore!) pour Sandro qui plante sans se faire prier (3-0, 57ème). Puis Pedro (63ème) et Messi (77ème) complète l’addition et le 100% du trio d’attaque barcelonais. 5-0, c’est propre. La défense du Barça reste invincible en 5 matchs toutes compétitions confondues (12 buts marqués, 0 encaissé). Luis Enrique et sa clique
répondent de la plus belle des manières au carton madrilène. Le Barça continue sa course en tête.

 

Nolito+Athletic+Club+v+RC+Celta+de+Vigo+lRzUWlztvqBl

Le transfuge du Barça est bien au Celta

L’Atletico n’y arrive pas, Séville et Valence confirment

Le champion rame. Alors qu’ils avaient très bien débuté la saison en août en remportant la SuperCoupe d’Espagne au dépend du rival de Bernabeu, les Colchoneros marquent quelque peu le pas. Défaits sur la pelouse de l’Olympiakos en Ligue des Champions (3-2), les coéquipiers d’Antoine Griezmann ont cette fois concédé, à domicile, un nul face au Celta Vigo (2-2). C’est la 2ème fois déjà qu’ils laissent filer des points en route après leur accroc face au Rayo Vallecano (0-0, 1ère journée). Après l’ouverture du score « zlatanesque » de Pedro Hernandez (19ème, un but àvoir, vraiment!), les rojiblancos s’étaient pourtant vite remis la tête à l’endroit grâce à leurs défenseurs centraux : Miranda d’abord d’une subtile déviation sur coup-franc (1-1, 31ème) puis Diego Godin qui a démontré une nouvelle fois son jeu de tête offensif hors-norme sur corner (2-1, 41ème). Mais la machine s’est ensuite enrayée, du à un manque de rigueur tactique (étonnant de la part de cette équipe et donc à souligner). Et peu de temps après la reprise c’est Nolito qui a égalisé sur pénalty (2-2, 53ème), suite à une faute indiscutable de Miranda. L’Atletico avec 8 points est 4ème à 4 points du Barça. Aux 2èmes et 3èmes places on retrouve deux solides outsiders qui ont confirmé leurs ambitions pour la saison. Après leur match nul lors de la 1ère journée (1-1), Valence et Séville ont depuis fait un sans faute. Valenciens et Sévillans viennent en effet d’enchaîner trois victoires de rang en Liga. Le F.C. Séville de Trémoulinas s’est imposé lors de cette 4ème journée sur la pelouse de Cordoba dans le derby andalou du week-end (1-3). Déjà vainqueur du Feyenoord Rotterdam en Europa League (2-0), les hommes d’Emery enchaînent un 4ème succès consécutif toutes compétitions confondues. Carlos Bacca auteur d’un doublé (8ème, 87ème sp) et M’bia (73ème) ont été les buteurs sévillans. Lundi soir, Valencia en déplacement à Getafe a conclut cette 4ème journée par une belle victoire pleine d’envie et de maîtrise sur le terrain des madrilènes (3-0). Les joueurs Che ont parfaitement entamé la rencontre en ouvrant le score par le néo-international espagnol Paco Alcacer (1-0, 7ème), puis par le Portugais Gomes (2-0, 20ème). En fin de match, c’est Rodrigo qui a plié l’affaire sur pénalty (3-0, 72ème). Valence et Seville comptent tous les deux 10 points au classement.

Eibar étonnant promu, San Mamès tombe!

Dans les autres matchs, Villarreal, pourtant mené 2-1 est parvenu à renverser la vapeur pour l’emporter au Madrigal face au Rayo (4-2). Coup de tonnerre au pays basque ou Grenade est venu tapé l’Athletic Bilbao (0-1) dans sa nouvelle demeure de San Mames qui recevra quatre matchs de l’Euro 2020. L’étonnante équipe d’Eibar continue d’impressionner les fans de la Liga. Après avoir  battu d’entrée la Real Sociedad, c’est cette fois sur le terrain d’Elche que le petit poucet de la Liga est aller récolter les 3 points (2-0). La Real Sociedad de Carlos Vela ne bonifie pas son succès face au Real à Anoeta en s’inclinant face à Almeria (1-2) et enfin l’Espanyol et Malaga partagent les points après leur match nul 2-2. L’autre équipe de Barcelone occupe la position de premier relégable et n’a toujours pas gagné le moindre match cette saison, tout comme le Rayo Vallecano (17ème), Cordoba (19ème) et le club de Levante, toujours bon dernier.

K.B.


Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur





Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com