Bundesliga shinji-okazaki-trifft-fuer-mainz-gegen-die-alten-kollegen

Publié le 21 09 2014 | par Camille Franciosi

Buli : 4. Spieltag (4e journée)

Un gros qui bugue chez une équipe en souffrance, un petit Poucet bien décidé à jouer chèrement sa place dans l’élite, ou encore un but exceptionnel, c’est ce qui s’est passé entre autre lors de ce nouveau samedi après midi de Bundesliga.

 

SC Freiburg- Hertha Berlin 2-2

 

Keller-duell entre les deux formations qui s’affrontaient en ouverture de cette 4e journée de Bundesliga. Un point, c’est tout ce qu’ont russi à amasser les deux teams sur les 3 premières journées. Victoire attendue donc des deux côtés.

Freiburg ouvre le score sur corner par Kempf de la tête, mais l’artiste brésilien du Hertha Ronny tape un superbe coup franc direct du gauche en lucarne.

79 minutes sont jouées lorsque Guédé décale Kraus pour donner l’avantage aux Breisgauer d’un plat du pied sécurité.

Mais à la 95e , sur un dernier coup franc, Heitinga pose problème à Burki, Kraft vient donner des consignes, et Ronny frappe à ras de terre, le mur se désagrège sous la tentative de l’artificier Brésilien qui égalise pour le club de la capitale.

 

Schalke 04-Eintracht Frankfurt 2-2

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un match agité. Markus Schmidt, l’arbitre de la rencontre a dû sortir trois joueurs lors de cette partie mouvementée: Boateng et Draxler pour le S04 et Medojevic pour l’Eintracht.

A un quart d’heure de jeu de jeu, corner frappé de la gauche, Hildebrand qui parade mais Meier qui a suivi.

Russ s’amuse ensuite avec son vis-à-vis avant d’allumer du droit en croisant sa frappe.

En seconde période, péno sur une faute de Medojevic! Choupo-Moting s’essaye à la panenka  et réussit!

Dix minutes après la pause, centre de la droite pour le meneur de jeu et champion du monde Julian Draxler qui marque de la tête.

 

FC Augsburg- Werder Bremen 4-2

 

Les deux équipes ont avant ce match le même nombre de points: 3. Le Werder les a ramassé petit à petit en partageant à chaque fois les points avec ses adversaires, tandis que le capital point du FCA se résume à une victoire la semaine dernière face à Frankfurt.

Et ce sont les Werderaner qui se mettent les premiers en évidence. Des la 4e minute, Elia et Garcia font un très bon travail côté gauche. Bobadilla ne ferme pas son couloir, et Garcia peut centrer vers Selke qui attend au second poteau pour rabattre la balle dans les filets et ouvrir  son compteur buts.

Onze minutes plus tard, c’est la défense verte qui prend l’eau. Halil Altintop résiste aux retours de Galvez et Bartels avant de glisser le cuir à Baier dans un trou de souris. Ce dernier ne demande pas son reste et plante son premier but de la saison à son tour. Le reste de la première période va être plus haché, et l’arbitre, Monsieur Marco Fritz devra sortir le jaune à quatre reprises, pour Kohr pour Augsburg, puis pour Elia, Garcia et Bartels juste avant la mi-temps. Bartels qui concède un pénalty pour une bousculade sur Bobadilla. C’est la capitaine néerlandais Verhaegh qui se charge de transformer la sentence d’un plat du pied gauche sur la gauche d’un Wolf parti pourtant du bon côté. Les locaux rentrent aux vestiaires avec un but d’avance.

Onze minutes après le retour des vestiaires, Mr Fritz doit de nouveau s’affairer à frapper un pénalty, mais pour les visiteurs cette fois-ci. Kohr veut dégager le ballon, mais Bartels arrive avant lui, et c’est le joueur du Werder qui est attrapé par le défenseur au lieu du ballon. Kohr aurait même pu prendre un deuxième carton sur cette action. C’est l’ancien joueur de Chelsea Di Santo qui se présente pour frapper et transformer le coup de pied de réparation d’un pied droit qui ne tremble pas. A u quart d’heure de la fin de la rencontre, Caiuby remplace Bobadilla. Et le brésilien aura besoin de deux minutes pour être décisif. A la réception d’un ballon à l’entrée des dix-huit mètres, il tente direct une frappe qui heurte la transversale de Wolf, mais Werner est plus rapide que Lukimya pour placer un coup de boule dans les six mètres et donner l’avantage à Augsburg. Le FCA double son capital points définitivement à la 93e, quand Caiuby lance Werner en profondeur au travers d’une défense brêmoise ayant pourtant beaucoup reculé. Ce dernier se présente face à Wolf, mais au moment de s’offrir un doublé, il préfère décaler à droite sur Matavz qui n’a plus qu’à scorer dans le but vide pour son deuxième pion de la saison.

 

VfB Stuttgart- TSG Hoffenheim 0-2

 

Un seul but (et encore marqué par le milieu roumain Alex Maxim) , c’est tout ce qu’a marqué le VfB Stuttgart . Et c’est Hoffenheim qui ouvre le score. Sur un coup franc rentrant venu de la droite , c’est Anthony Modeste, l’ex-Vastiais et bordelais qui coupe la trajectoire  de la tête au quart d’heure de jeu. Didavi et Harnik s’essayent au tir avant la pause, mais sans succès, tout comme Werner et Leitner après la mi-temps. A vingt minutes de la fin, c’est même Hoffenheim qui manque de doubler la mise sur un bon décalage de Firmino pour Elyounoussi. Et c’est ce dernier qui à la fin du temps réglementaire s’en ira crucifier la défense et le goal des Souabes d’un extérieur du droit.

 

Hamburg SV- Bayern-München 0-0

 

Le gros FC Bayern qui rend visite à un HSV délesté de son coach Mirko Slomka , et remplacé par Josef Zinnbauer. Mais c’est les locaux qui poussent à l’image de Lasogga. Au bout d’un quart d’heure, le Bayern a la possession de balle, mais le HSV a les occasions.

C’est un match assez pauvre qui se joue en première période, avec 55% seulement de passes réussies du côté d’Hamburg, c dont ne profite pas le Bayern, dont la première occasion arrivera à la 33e minute , avec une frappe de Bernat à 22 mètres des cages de Drobny , qui capte sans problème. Le seul événement de la fin de première partie sera le jaune récolté par Arslan, qui fait un croche-pied à un Bernat partant en contre-attaque.

Le jeu a repris depuis deux minutes lorsque les Rothosen s’offrent une énorme occasion de prendre les devants. Lasogga lance Nicolai Müller dans la couloir gauche. L’ancien de Mainz prend Boateng de vitesse, avant de pousser la balle hors de portée d’un Neuer sorti comme un bolide. Le cuir échoue à quelques centimètres du poteau opposé. A la 54e minute, le Bayern tente de se reprendre , et Shaqiri élimine Behrami puis centre pour Lahm qui reprend direct le service du Suisse mais claque sa tentative droit sur Drobny. Nico Müller sera sanctionné d’un jaune à l’heure de jeu, suite à un contact trop rue sur Dante. A un quart d’heure de la fin, un centre de Thomas Müller est repoussé des poings par Drobny devant Lewandowski. Les esprits s’échauffent, et c’est à Behrami de prendre sa biscotte, suite à une faute sur Bernat à la 83e. Deux minutes restent à jouer, quand le Bayern manque de plier le match grâce à Thomas Müller. Sur un long ballon du milieu de terrain, Djourou se troue sur son duel aérien avec l’attaquant bavarois, mais ce dernier étant surpris, ne trouve pas le cadre. Höjbjerg, pourtant sur le banc, récolte un jaune à son tour, probablement pour un échange de mots fleuris avec le corps arbitral. Neuer monté au milieu du terrain, sera lui aussi averti pour une main lors d’un tacle sur Jiracek, avant que la fin du match soit sifflée.

 

SC Paderborn- Hannover 96 2-0

 

Le promu que tout le monde promet à la descente, mais encore invaincu face à un ancien européen, c’est le match entre Paderborn et Hannover. Et les 96er jouent rudes, et il y aurait peut être dû y avoir pénalty pour le SC suite à un accrochage sur Vrancic.

Mais à la 71e, sur un long ballon de la gauche, une déviation de la tête permet à Kachunga de se retrouver seul aux abords des 6 mètres, pour allumer du droit sous la barre.

Clemens Schulz à la 90e claque un coup de tête que Hitz détourne sur sa barre.

ET là, attention moment historique! Sur un coup franc pour Hannover, Moritz Stoppelkamp dégage vers devant, et son dégagement va finir 83 mètres plus loin, dans les buts de Hannover!

 

Mainz 05- Borussia Dortmund

 

Le BVB s’était il vu trop beau après sa victoire face à Arsenal? Ou avait-il laissé trop de forces lors de sa rencontre européenne en milieu de semaine? Un seul changement dans le onze de Klopp par rapport au match d’Arsenal, Kagawa prend la place d’Immobile, buteur contre les Anglais. L’autre Shini, Okazaki est évidemment l’arme offensive des O5er avec trois buts en autant de matches. La première vraie occasion se situe à la 14e minute. Kagawa décale sur la droit pour Aubameyang, l’ex-stéphanois centre pour Ramos à huit mètres du but, mais l’ancien buteur du Hertha tape sa tête à côté des cages de Karius. La première occase pour les locaux arrive à la 18e minute, lorsque sur un cafouillage dans la défense de Dortmund, Hofmann prêté par le BVB hérite d’un ballon aux abords de la surface de Weidenfeller, mais la frappe du jeune milieu n’inquiète pas le portier champion du monde. A la 37e minute, Allagui talonne sur l’aile droite pour Okazaki. Le Japonais s’avance dans la surface, mais sa frappe du tibia est repoussée par Weidenfeller d’un arrêt réflexe. Trois minutes plus tard, sur un centre de Piszczek, Ramos est plus prompt que Brosinski à reprendre la gonfle mais sa tentative heurte le poteau! Ce même Ramos se mettra de nouveau en évidence en loupant une grosse occasion, après que Grosskreutz centre depuis la gauche de la ligne de but pour le Colombien, qui tire sur Diaz! Puis à force de louper des occasions, ce qui devait arriver, arriva. A la 66e minute, Moritz lance Jairo sur la gauche d’une balle piquée, l’Espagnol dribble Sokratis comme un plot d’entraînement avant de remiser sur Okazaki aux six mètres pour la quatrième réalisation du Japonais en quatre parties. Deux minutes plus tard, Immobile a l’occasion de frapper à l’entrée de la surface, mais c’est contré par le bras d’Okazaki revenu tacler, pénalty! Immobile se présente pour frapper, mais sa frappe sur la droite de Karius est trop molle et le goal peut l’arrêter! A la 74e, Mainz enfonce le clou! Jairo se joue de nouveau de deux adversaires, puis centre sur la gauche pour Hofmann  au point de pénalty, légèrement hors-jeu, mais non sifflé par l’arbitre,  Ginter se troue en voulant sauver la balle devant Hofmann mais dévie dans son propre but. Mainz avec cette victoire s’installe à le deuxième place du championnat, tandis que le BVB est 6e.

 

Camille Franciosi

 

Crédit photo: bild.de


Tags: , , , , , , ,


A propos de l'auteur





Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com