AU CALME Marco Joy shot

Publié le 03 07 2014 | par Mathias Mondo

Marcos Lopes au calme

Une enfance passée au Portugal, une aisance technique au dessus de la moyenne, un transfert précoce à Manchester. Forcément le parallèle est vite fait entre Marcos Lopes et Cristiano Ronalo mais, alors que son aîné a opté pour les Red Devils, le jeune Lopes évolue lui sous les couleurs de City en attendant sagement d’exploser. A Lille?

 

+ La fiche de Marcos Lopes
 Marcos Paulo Mesquita Lopes

Né le 28 décembre 1995 à Belém (Brésil).

International portugais U21

Club

2006-2011 Benfica

2011-… Manchester City (5 matchs, 1 but)

→ 2014-2015 Lille (prêt)

Palmarès

Vainqueur de la League Cup 2014

Né à Belém au Brésil, Marcos Lopes ne passera que peu de temps au pays de Zico. A l’âge de quatre ans, il émigre avec ses parents vers le Portugal, pays qui le verra grandir et taper dans ses premiers ballons. Rapidement, celui que l’on surnomme alors « Rony » se fait repérer pour ses qualités balle au pied et intègre le centre de formation de Benfica en 2006. Il n’a alors que onze ans mais ses qualités techniques retiennent l’attention des observateurs. Et comme souvent au Portugal, un grand méchant club anglais se pointe et braque la pépite avant même qu’elle n’ait fini d’être polie. Pas effrayé par la concurrence, le tout jeune Marcos rejoint Manchester City et son armada de star bien avant sa majorité. Sa formation n’étant pas terminée, City le laisse se développer avec les jeunes. Mais rapidement, le Portugais se voit convié aux entraînements de l’effectif pro. Entre les Yaya Touré, David Silva ou Sergio Agüero le milieu offensif ne se démonte pas et impressionne l’assistance. Séduit, Roberto Mancini le lance dans le grand bain boueux de la FA Cup alors qu’il n’a que 17 ans. Bingo, le Portos claque son premier but, quelques minutes seulement après son entrée en jeu. Le changement de coach ne changera rien à sa sympathique ascension puisque Manuel Pellegrini, convaincu du potentiel du gamin, lui offrira également du temps de jeu en coupe.

« Je n’ai pas été impressionné par Marcos Lopes parce que je le vois travailler tous les jours. Je pense que c’est un très bon joueur, il a à peine 18 ans et a un grand futur devant lui. C’est très important pour lui de jouer comme il a joué aujourd’hui ». Manuel Pellegrini

 

A la conquête de la Ligue 1 ?

Toujours pas d’apparition en championnat en revanche mais le lascar a pu se montrer à l’Europe grâce à une belle campagne en Youth League (5 buts) mais surtout en mettant tout le monde d’accord avec les U19 lusitaniens pour lesquels il facture 11 pions pour 16 apparitions. Après une victoire en League Cup 2014, Lopes aspire à plus de temps de jeu pour continuer à progresser. Seul hic: alors que CR7 avait rapidement obtenu du temps de jeu en championnat avec United grâce à son profil d’ailier supersonique, le jeune Rony doit se faire une place au milieu d’un effectif pléthorique qui a déjà tout gagné. Un prêt s’impose pour enfin voir le Portugais briller sur la duré. Toujours à l’affût de la bonne affaire made in England, le LOSC  a pointé le bout de son  nez et devrait accueillir le bonhomme pendant une saison pour le plus grand bonheur de la communauté portugaise du Nord. Une bonne opportunité pour le prodige qui arrive dans un club qui pourrait notamment perdre Salomon Kalou en attaque. Du côté de Luchin, on attend avec impatience de le voir à l’oeuvre.

 

Crédit photo: mcfc.co.uk

MM.


Tags: , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Rédacteur pour Onlyfootball.fr, Why always me?



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com