SCOTTISH HOUR liam craig

Publié le 12 05 2014 | par Elise Mathieu

Scottish Hour #38

Oyez ! Oyez ! Parce qu’au Royaume-Uni, il n’y a pas que l’Angleterre qui joue au football, OnlyFootball se penche sur l’Ecosse, la nation du Nord. Après chaque journée de Scottish Premiership, vous pourrez découvrir les charmes du football écossais, et pas seulement de la SP ! Les petites ligues, les coupes, les joueurs écossais expatriés, l’équipe nationale : vous saurez tout sur le foot en Ecosse.

 

 

La journée en Scottish Premiership

 

 

Pour cette dernière journée de Premiership, le Celtic reçoit un Dundee United qui a la tête ailleurs puisque le club du Tayside jouera le 17 en finale de la Scottish Cup. Sans Andy Robertson, Stuart Armstrong, Gary Mackay-Steven et Nadir Ciftci, les Terrors sont pourtant les premiers à attaquer avec Gavin Gunning. Leigh Griffiths et Anthony Stokes forcent Radoslaw Cierzniak à plusieurs arrêts. Mark Wilson voit son tir repoussé par Fraser Forster sur Farid El Alagui mais ce dernier ne parvient pas à cadrer. Griffiths lui ne loupe pas le cadre mais il est signalé, à juste titre, hors-jeu. Le but arrive à la 63ème. Centre de Kris Commons pour la tête d’Anthony Stokes qui bat Cierzniak pour le centième but du Celtic en championnat cette saison. Commons tente aussi de marquer mais le gardien polonais ne se laisse pas avoir. Armstrong, rentré en jeu une minute auparavant, n’est pas loin d’égaliser mais Forster s’étend de tout son long. Giorgio Samaras, qui dispute certainement son dernier match au Celtic, est fauché dans la surface par Cierzniak à la 75ème. Le Grec se fait justice lui-même, laissant échapper quelques larmes, lui qui veut rester. Dundee United revient à un but grâce à Filip Twardzik qui trompe son propre gardien trois minutes après. Le Celtic ne pouvait pas terminer la saison sans un but de Commons. A la 81ème, Wilson tombe devant Stokes qui transmet à Commons, lequel inscrit son trente-et-unième pion toutes compétitions confondues. Le Celtic peut fêter son troisième titre consécutif en beauté. Le duel pour la seconde place, que Aberdeen occupe depuis des semaines, a lieu entre les Dons et Motherwell, qui se tient à un point. Le vainqueur aura la joie de disputer un tour préliminaire de moins en Europa League. Aberdeen, qui n’a besoin que d’un nul, peut compter sur Jonny Hayes, placé arrière-gauche, qui s’octroie deux belles occasions en première période dont un centre qui finit sur la barre. Well perd Ainsworth sur blessure à la 17ème et ne se montre pas trop. Niall McGinn se retrouve en un-contre-un avec Lee Hollis alors qu’il est hors-jeu mais un Shaun Hutchinson furieux revient tacler le Nord-Irlandais de façon réglementaire. Les coups de pied arrêtés de Aberdeen posent bien des problèmes aux défenseurs de Motherwell à l’image de ces deux têtes de Mark Reynolds. Les Steelmen peuvent remercier l’arbitre lorsque Peter Pawlett, qui s’en va pour un duel avec Lee Hollis, est signalé invraisemblablement hors-jeu. Ensuite, les deux équipes ne créent plus. A la 92ème, alors qu’Aberdeen semble se diriger vers sa seconde place, un coup-franc est frappé depuis la ligne médiane par Keith Lasley, le capitaine de Well. La balle arrive dans le tas. Jamie Langfield est gêné par John Sutton, le ballon rebondit sur la barre, Fraser Kerr reprend mais Mark Reynolds, sur sa ligne, repousse du ventre. Craig Reid pousse finalement la balle dans les cages, marquant son tout premier but avec les pros. Explosion de joie du côté de Motherwell où certains joueurs se jettent dans les bras de leurs supporteurs. Aberdeen, après un long parcours en deuxième position, est tout de même qualifié pour l’Europa League et a gagné, il faut le rappeler, la League Cup. Inverness, cinquième, affronte St Johnstone, sixième. Les 45 premières minutes sont pauvres avec seulement trois occasions de part et d’autre (Ryan Christie et Greg Tansey pour ICT et Michael O’Halloran pour les Saints). O’Halloran paraît d’ailleurs être l’unique joueur de Tommy Wright à être rentré dans le match, ses coéquipiers pratiquement assurés d’être titulaires en finale de la Scottish Cup évitant avant tout de se blesser. Le jeune milieu donne des frayeurs à Dean Brill qui s’en sort très bien. David Raven pour Inverness bute sur Alan Mannus et le poteau. A la 58ème, Graeme Shinnie passe à Aaron Doran qui tire. Mannus repousse mais Christie est là pour marquer de la tête. La pépite de Inverness risque d’être convoitée cet été. Lee Croft bouscule le numéro 36 dans la surface mais l’arbitre ne dit rien. Inverness multiplie les contre-attaques et il faut le pied d’un Brian Easton pour empêcher Doran de marquer. A la 90ème, John Hughes peut souffler et savourer cette victoire grâce au puissant tir de Tansey, enfin récompensé de ses efforts dans le milieu. Ross County finit de belle manière la saison en terminant septième grâce à sa victoire acquise de haute lutte à Partick Thistle. County est le plus dangereux mais, comme à son habitude, Jordan Slew (prêté par Blackburn) ne parvient pas à concrétiser malgré sa débauche d’énergie. Pourtant, le miracle se produit à la 21ème. Touche pour les Staggies, Yoann Arquin transmet de la tête à Slew qui trompe Scott Fox, dont c’est le premier match depuis janvier. Les Jags ne se laissent pas impressionner et Piccolo et Fraser tentent de loin. Lors d’un choc avec Arquin, Fox se blesse à la cheville droite. Paul Gallacher le remplace. A la 47ème, Graham Carey frappe un coup-franc, Arquin, complètement seul, place sa tête et rend cette après-midi bien sombre pour Partick. Pas pour longtemps puisque trois minutes plus tard, Christie Elliott part sur le côté droit, évite un tacle de Alex Cooper et centre pour la tête de Lyle Taylor (prêté par Sheffield United) qui inscrit là son septième but pour les Jags depuis son arrivée en janvier. Kallum Higginbotham donne du travail à la défense de County mais Mark Brown est bien en place sur sa ligne. S’il ne marque pas, Higginbotham crée des occasions. Ainsi, à la 72ème, il est au départ de l’action qui amène à l’égalisation. Il ouvre pour Taylor qui passe d’une talonnade à George Moncur, rentré en jeu cinq minutes avant. Le jeune Anglais prêté par West Ham ne se loupe pas. Le stade de Firhill est enchanté. Néanmoins, à la 76ème, Melvin De Leeuw, dans la surface, élimine Taylor d’une feinte de frappe avant de tirer. James Craigen dévie et trompe son propre gardien. 2-3, pas mal pour un match entre deux équipes qui ne se sont sauvées qu’en milieu de semaine. Huitième du classement, St Mirren a reçu les Hearts, qui ont joué leur dernier match en Premiership, avec le soutien de nombreux supporteurs qui ont fait le déplacement. Le club d’Edimbourg inquiète Christopher Dilo dès le début avec Jamie Walker, par deux fois. Pourtant, c’est St Mirren qui ouvre le score. A la 27ème, Kenny McLean tire, Jamie MacDonald repousse sur Conor Newton (prêté par Newcastle) qui profite de cette erreur. Le gardien se rattrape en toute fin de première mi-temps en arrêtant le coup-franc de McLean. Les Jambos égalisent à la 47ème. Dale Carrick récupère la balle, Sam Nicholson sert d’intermédiaire avec Walker qui frappe. Dilo repousse mais Carrick est devant lui et, comme Newton vingt minutes plus tôt, tire profit de cette erreur. Josh Magennis a l’occasion de redonner l’avantage aux Saints mais sa tête ne fait que frôler le poteau. Paul McGowan et Kenny McLean échouent aussi. Callum Paterson, en confiance avec quatre buts en trois rencontres, bute sur Dilo qui sort un superbe arrêt-réflexe pour conserver le score tel quel. Les Hearts rejoignent la Championship mais ont une base solide. Le match le plus important en bas de tableau oppose Hibernian à Kilmarnock. Le perdant devra jouer les play-off contre le vainqueur de Falkirk-Hamilton. Hibs débute fort avec James Collins et Scott Robertson. Kris Boyd pense marquer pour Killie mais il est signalé hors-jeu. Un tir de Jordan Forster semble partir vers la lucarne de Craig Samson mais Vitalijs Maksimenko met sa tête en barrage. De même, la tête de Barry Nicholson sur la ligne sauve Killie d’un but de Robertson. Maksimenko, blessé, doit céder sa place à Sammy Clingan à la demi-heure de jeu. Nicholson est encore bien placé peu après pour sortir la balle alors que Samson était battu. Kilmarnock, sur sa première véritable occasion, marque contre toute attente. A la 43ème, Ross Barbour centre et Boyd reprend de volée. Ben Williams est battu. Vingt-deux pions en championnat pour l’attaquant. En deuxième période, un cafouillage dans la défense de Killie redonne l’espace d’un instant espoir à Easter Road mais le ballon est dégagé. Boyd et Rory McKenzie obligent Williams à sortir le grand jeu. Liam Craig, le capitaine de Hibernian, est tout près d’égaliser mais sa frappe rebondit sur la barre. L’entrée de Alex Harris apporte un plus à Hibs. Mais Manuel Pascali préserve le but d’avance de Kilmarnock en bloquant la tête de Tudur-Jones qui aurait certainement terminé au fond. Le coup de sifflet retentit, Kilmarnock est sauvé. Les deux matches les plus importants de la saison de Hibernian auront lieu les 21 et 25 mai.

 

 

Ailleurs en Ecosse

 

 

Pour les matches retours de ces premiers play-off, en Championship, Falkirk a gagné 3-1 après prolongations contre Queen of the South, renversant le score du match aller (2-1 pour les Doonhamers). Les Bairns affronteront Hamilton les 13 et 18 mai. Le vainqueur ira défier Hibernian. En League One, Dunfermline a également renversé la vapeur contre Stranraer en les battant 3-0 (2-1 à l’aller) et jouera contre Cowdenbeath les 14 et 18 mai qui s’est facilement débarrassé de Ayr United 3-1 (1-2 à l’aller). En League Two, Stirling Albion, qui avait gagné 3-1 à l’aller contre Annan Athletic, a encore remporté le match, 3-5 ce coup-ci. Les Binos disputeront la finale contre East Fife qui a eu du mal à battre Clyde, qui était en ballotage favorable (1-0 à l’aller). La victoire 2-1 du club de Fife a obligé les deux équipes à prendre part aux tirs aux buts. East Fife gagne finalement 7-6 avec trois arrêts de son gardien remplaçant Dylan Rooney.

 

 

Les Ecossais dans le monde

 

 

En Premier League, Charlie Adam a marqué pour Stoke (succès 1-2 à West Brom) et Steven Naismith a délivré une passe décisive lors du succès de Everton (0-1 à Hull). En Championship, le play-off retour entre Derby et Brighton a vu un but de Chris Martin et une passe décisive de Craig Forsyth pour les premiers (victoire 4-1).

 

 

Direction la France en 2016 !

 

 

Gordon Stachan a annoncé l’équipe qui prendra part au match amical contre le Nigéria, à Craven Cottage (stade de Fulham) le 28 mai. Deux p’tits nouveaux, en provenance de Derby County : Chris Martin (né en Angleterre et auteur de 25 buts cette saison) et Craig Forsyth (milieu). Cammy Bell, le gardien des Rangers, revient tandis que Andy Robertson (arrière-gauche à Dundee United), David Marshall (gardien de Cardiff), Darren Fletcher, Steven Naismith ou encore James Morrison (West Brom) sont également présents.

 

Crédit photo (Liam Craig) : bbc.co.uk

Tags: , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Spectatrice attentionnée du football écossais



Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com