SCOTTISH HOUR scotsman

Publié le 09 05 2014 | par Elise Mathieu

Scottish Hour #37

Oyez ! Oyez ! Parce qu’au Royaume-Uni, il n’y a pas que l’Angleterre qui joue au football, OnlyFootball se penche sur l’Ecosse, la nation du Nord. Après chaque journée de Scottish Premiership, vous pourrez découvrir les charmes du football écossais, et pas seulement de la SP ! Les petites ligues, les coupes, les joueurs écossais expatriés, l’équipe nationale : vous saurez tout sur le foot en Ecosse.

 

 

La journée en Scottish Premiership

 

 

Pour cette trente-septième journée, St Johnstone, sixième, a reçu un Celtic remanié avec les titularisations de Zaluska, Boerrigter, Baldé ou encore Pukki. Les Saints manquent d’ouvrir le score au bout de 42 secondes lorsque Michael O’Halloran tire sur le poteau. Dominé, le Celtic concède finalement un but à la 8ème. Sur un corner, Steven Anderson place sa tête mais, alors que Zaluska pense s’emparer du ballon, Tim Clancy met son pied et dévie la trajectoire. L’Irlandais rentre du même coup dans l’histoire du club puisque son but est le 800ème de St Johnstone toutes compétitions confondues. La rencontre s’équilibre, les Bhoys sont plus offensifs. McDiarmid Park clame sa joie à la 42ème quand O’Halloran, après avoir dribblé plusieurs adversaires, est stoppé par la jambe de Beram Kayal dans la surface. Stevie May (élu Meilleur Jeune de la saison par la Scottish Football Writer’s Association) se charge du penalty mais Zaluska part du bon côté et repousse la balle. O’Halloran loupe lui aussi une belle occasion en tirant au-dessus après s’être débarrassé de Lustig. A la pause, Tommy Wright fait sortir May, légèrement touché au tibia et qu’il faut préserver en vue de la finale de la Scottish Cup le 17, tandis que Neil Lennon, conscient que son équipe a de la chance de rentrer aux vestiaires avec un seul pion encaissé, fait rentrer Kris Commons et Scott Brown. Coaching gagnant dès la 52ème. Brown est fauché par Gary McDonald dans la surface. Commons égalise d’une puissante frappe au milieu des cages. Les Saints perdent Gary Miller sur blessure et son remplaçant, David Wotherspoon, tire un coup-franc qui passe juste au-dessus de la barre de Zaluska. Le Celtic prend l’avantage à la 73ème grâce à Teemu Pukki sur un centre de Charlie Mulgrew. Trois minutes plus tard, les Celts semblent avoir acquis leur victoire en inscrivant un troisième but par l’intermédiaire de Virgil Van Dijk. Mais, à la 83ème, Scott Brown, celui de St Johnstone, réduit l’écart d’un tir dévié. Puis, à la 85ème, Wotherspoon centre et O’Halloran marque de la tête. Un dernier arrêt de Alan Mannus et le club de Perth remporte un point très mérité face au champion. Aberdeen, toujours second, a gagné trois points importants contre Dundee United. Les Dons marquent dès la 6ème avec Scott Vernon, qui remplace à la pointe de l’attaque Adam Rooney, aidé par Peter Pawlett. Nadir Ciftci tente de relancer les Terrors mais Jamie Langfield repousse son puissant tir. Vernon et Barry Robson apportent le danger dans la défense de United. La perte de Willo Flood à cause d’une blessure pour Aberdeen est grande. Le but de Sean Dillon et donc, l’égalisation, est aussi difficile à avaler surtout que Jamie Langfield aurait pu l’arrêter si Mark Reynolds n’avait pas dévié. Langfield stoppe ensuite un tir de Andy Robertson que tout le monde voyait dedans, l’arrière-gauche en premier, ainsi qu’un de Mark Wilson, qu’il envoie sur la barre. En seconde période, Gavin Gunning est retenu par l’épaule par Russell Anderson dans la surface mais l’arbitre ne siffle rien. Dundee United peut râler puisque Aberdeen repasse devant à la 54ème grâce à Vernon, de la tête, sur un corner de Robson. Ciftci rate le balle de l’égalisation peu après et Ryan Dow est signalé, à juste titre, hors-jeu. Les hommes de Derek McInnes (titré Meilleur Entraîneur par la SFWA et la PFA Scotland) en mettent un troisième à la 75ème. Jamie Langfield dégage loin, Gunning manque sa tête et Vernon récupère. Il dribble Cierzniak et finit tranquillement le travail même si Souttar est tout près de sauver son camp. Triplé pour l’attaquant qui ne sait pas s’il sera encore à Tynecastle dans les prochains mois. Motherwell reste à un point d’Aberdeen suite à sa victoire sur Inverness. Dès la 3ème, Ross Draper fait un croche-pied à John Sutton dans la surface. L’Anglais frappe le penalty et le met au fond, prenant Dean Brill à contre-pied. Graeme Shinnie essaie de relancer Inverness mais son ouverture pour Doran est légèrement trop longue, Lee Hollis pouvant prendre la balle avant l’Irlandais. Les Steelmen marquent un second but à la 31ème. Enfin, c’est Gary Warren, le défenseur central d’ICT, qui marque contre son camp d’une sublime tête plongeante, sur un corner de Vigurs. Motherwell manque de peu le 3-0 lorsque Lionel Ainsworth tire sur la barre. Inverness revient à 2-1 grâce à Shinnie qui se débarrasse de Reid avant de frapper devant la surface. La balle est touchée par un adversaire et trompe ainsi Hollis. Ce but semble réveiller Inverness. Greg Tansey sort un de ses frappes lointaines, forçant Hollis à s’y reprendre à deux fois pour arrêter la gonfle, Warren place une tête qui rase le poteau et McKay, après un beau mouvement avec Watkins et Raven en soutien, tire dans le filet extérieur. Un penalty a sans doute été oublié pour l’équipe des Highlands quand le centre de Shinnie est repoussé du bras par Kerr. Tansey, sur coup-franc, se demande toujours comment Hollis, des pieds, a pu empêcher la balle de rentrer. A la 93ème, McKay tire, Hollis est battu. Mais le ballon rebondit sur le poteau. Un nul n’aurait pas été immérité pour Caley, qui a fait une très bonne seconde mi-temps. Partick Thistle a délogé St Mirren de la 7ème place et s’est du même coup sauvé d’une possible relégation en battant les Hearts au terme d’un match riche en buts. Si Partick a été le premier à tiré, ce sont les Hearts qui marquent à la 15ème. Callum Paterson, parti de sa ligne médiane, dribble deux joueurs puis bat Paul Gallacher. Les Jags, avec Kallum Higginbotham et Gary Fraser tente d’égaliser. C’est chose faite à la 30ème. Higginbotham lance Lyle Taylor qui laisse la balle rouler avant de tirer entre les jambes de Mark Ridgers. Dix minutes plus tard, Danny Wilson est à la réception d’un coup-franc de Kevin McHattie et redonne un pion d’avance aux Hearts. Les Jags croient égaliser dès la reprise mais Taylor est hors-jeu. Il leur faut attendre quelques minutes pour, effectivement, égaliser. Christie Elliott passe à Gary Fraser qui envoie un missile dans la lucarne de Ridgers. Ce dernier sauve son équipe en sortant un tir de Taylor. Sur un corner à la 67ème, il est battu à bout portant par la tête de Lee Mair. A la 72ème, Nicholson loupe le ballon, laissant le champ libre à Taylor qui frappe. Ridgers repousse mais Higginbotham déboule et ne laisse aucune chance au jeune gardien. Fou de joie, l’Anglais sait qu’il vient de sauver définitivement Partick. Les Hearts perdent Paterson sur blessure en toute fin de match. Désormais huitième, St Mirren s’est relâché à Kilmarnock, permettant à Killie de passer devant Hibernian. Le début de match est équilibré. Les Saints ont plusieurs occasions tout comme Kilmarnock, dont une qui oblige Christopher Dilo a réaliser une superbe détente. A la 20ème, Alexei Eremenko centre, Boyd coupe la trajectoire. La balle rebondit sur la tête de Dilo et rentre dans les cages. Rory McKenzie et Boyd continuent de mettre à l’épreuve Dilo mais le Français remporte tous les duels, notamment un un-contre-un avec McKenzie. Un grand cafouillage dans la surface de St Mirren intervient avant la mi-temps. Lee Ashcroft tire, Irvine, son coéquipier, bloque, Ashcroft reprend, Dilo repousse mais laisse échapper le ballon avant que Goodwin n’écarte tout danger. Lee Ashcroft sauve ensuite Killie grâce à un magnifique tacle devant John McGinn qui s’apprêtait à tirer. Un défenseur de l’autre équipe, Marc McAusland, met son pied devant Boyd, l’empêchant de toucher la balle et, très certainement, de marquer un doublé. St Mirren redevient dangereux avec Kenny McLean et Gregg Wylde mais rien n’y fait. Jackson Irvine tente un retourné acrobatique qui passe largement au-dessus, sans inquiéter Dilo. Killie finit à dix à cause de l’expulsion de James Fowler à la 86ème mais gagne trois points cruciaux. En effet, Hibenian a perdu et compte donc un point de retard sur Kilmarnock, alors que les deux équipes vont s’affronter demain lors de la dernière journée. Les bourreaux de Hibs sont les joueurs de Ross County, qui se sauvent. Pourtant, Hibernian montre de l’envie dans les premières minutes avec Daniel Handling ou Jason Cummings. County répond avec Yoann Arquin et Yann Songo’o. Hibs multiplie les occasions, mais elles sont pratiquement toutes non-cadrées. Peu avant la pause, Arquin touche le poteau de Ben Williams. Richard Brittain, le capitaine de County, enchaîne les tirs mais Williams est toujours sur sa route. Samuel Stanton et Alex Harris titillent Mark Brown, sans succès. A la 62ème, Scott Robertson bouscule Jordan Slew dans la surface. Penalty. Brittain prend ses responsabilités et marque, même si Williams est parti du bon côté. La défense de Hibs semble prendre l’eau à partir de ce moment. Slew fait parler sa puissance et sa technique mais, comme souvent, manque de précision dans le dernier geste. Hibernian se sert des coups de pied arrêtés pour mettre du danger mais Mark Brown, plutôt tranquille jusque-là, préserve la victoire des Staggies. Victoria Park peut crier sa joie au coup de sifflet final.

 

 

Ailleurs en Ecosse

 

 

En Championship, les play-off ont opposé Queen of the South à Falkirk. Les premiers ont pris un avantage en gagnant 2-1. En League One, Stranraer a également gagné 2-1, sur Dunfermline. Cowdenbeath, qui tente de sauver sa place en Championship, a aussi battu Ayr United 1-2. En League Two, Stirling Albion a pris une sérieuse option pour la « finale » pour la montée après son succès 3-1 sur Annan Athletic. East Fife a perdu l’aller contre Clyde (0-1) et risque donc d’être relégué.

 

 

Les Ecossais dans le monde

 

 

En Championship, lors du play-off entre Brighton et Derby, Craig Forsyth a obtenu un penalty, ce qui a permis à Derby de prendre un avantage avant le match retour (1-2).

 

Crédit photo (Gary Fraser et Kallum Higginbotham) : scotsman.com

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Spectatrice attentionnée du football écossais



Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com