SCOTTISH HOUR paterson

Publié le 01 05 2014 | par Elise Mathieu

Scottish Hour #35

Oyez ! Oyez ! Parce qu’au Royaume-Uni, il n’y a pas que l’Angleterre qui joue au football, OnlyFootball se penche sur l’Ecosse, la nation du Nord. Après chaque journée de Scottish Premiership, vous pourrez découvrir les charmes du football écossais, et pas seulement de la SP ! Les petites ligues, les coupes, les joueurs écossais expatriés, l’équipe nationale : vous saurez tout sur le foot en Ecosse.

 

 

La journée en Scottish Premiership

 

 

Pour cette trente-cinquième journée, le Celtic recevait Inverness, cinquième. A Celtic Park, les hôtes dominent rapidement et seuls leur manque de précision et les arrêts de Dean Brill les empêchent de marquer. ICT se contente de deux tirs, dont un non-cadré. A force de presser, les Bhoys finissent par ouvrir la marque à la 33ème avec la tête de Anthony Stokes sur un corner de Leigh Griffiths. Brill préserve le score en l’état onze minutes, jusqu’au doublé de Stokes sur une nouvelle passe de Griffiths. Inverness se réveille un peu après la mi-temps mais ni McKay ni Draper ne parviennent à concrétiser. A la 52ème, Gary Warren laisse traîner son pied devant Stefan Johansen qui tombe dans la surface. Stokes prend Brill à contre-pied sur le penalty et inscrit donc un triplé. La minute suivante, un coup d’épaule de Virgil Van Dijk sur Billy McKay offre un penalty bien venu pour Inverness. Aaron Doran s’élance mais Fraser Forster part du bon côté et repousse. Le Celtic, déjà champion, se relâche à l’image de Van Dijk qui donne malencontreusement le ballon à Ross qui passe à McKay. Le Nord-Irlandais bute sur Forster. Les Celts reprennent leur marche en avant mais Stokes tire sur la barre avant que, dans l’action qui suit, Van Dijk trouve le poteau de Brill. A la 67ème, un contre de Stokes permet à Griffiths de marquer. Sept buts en onze rencontres pour l’Ecossais. La claque survient vraiment à la 77ème. En moins d’une minute, Efe Ambrose, de la tête sur un centre de Kris Commons, et Teemu Pukki, sur une passe de Commons encore, portent le score à 6-0. Toujours second, Aberdeen n’a pas pu faire mieux qu’un match nul contre St Johnstone, sixième. Dès la 7ème minute, Clark Robertson passe en retrait pour Mark Reynolds mais c’est trop appuyé et Stevie May, à l’affût, prend Reynolds de vitesse et bat Jamie Langfield. Aberdeen ne compte pas se laisser abattre et Pawlett ouvre sur McGinn qui se faufile dans la surface mais bute sur Alan Mannus, bien sorti. Jack, Russell Anderson et le Nord-Irlandais tentent leur chance avant qu’une autre erreur défensive, similaire, n’offre l’égalisation aux Dons à la demi-heure de jeu. Chris Millar, sous pression, passe en retrait vers Mannus mais, cette fois-ci, la balle n’est pas assez puissante et Adam Rooney dribble le gardien puis résiste au retour de Steven Anderson pour marquer son neuvième but depuis son arrivée en janvier. Les hommes de Derek McInnes sont tout près de prendre l’avantage mais Mannus repousse le coup-franc de Jonny Hayes qui partait vers sa lucarne puis arrête la tête de Robertson, oublié par les Saints. Les hôtes continuent de dominer en seconde période mais ni Pawlett ni Robertson ne parviennent à tromper Mannus. Mais Aberdeen se met en danger. En fin de rencontre, Reynolds passe en retrait pour Langfield et, s’il n’y a pas de joueur adverse à proximité, un frisson s’empare de Pittodrie lorsque Langfield laisse passer la gonfle entre ses pieds et qu’elle rase le poteau. Enfin, le retourné acrobatique de Hayes est presque réussi mais, encore une fois, Mannus est là et préserve le point du nul. Heureusement pour Aberdeen, Motherwell, troisième à 4 points, qui a tenu le Celtic en échec lors du match précédent 3-3, a sombré à Dundee United, quatrième. A la 7ème, Nadir Ciftci talonne pour Stuart Armstrong qui parcourt la moitié de terrain adverse, évite un tacle de McManus et repasse à Ciftci. Le Turc évite lui aussi un tacle, de Hutchinson, avant d’envoyer un tir enroulé dans la lucarne de Gunnar Nielsen. Ciftci fait très mal à la défense de Well avec son extérieur du pied  qui trouve Paul Paton mais le lob du milieu n’est pas cadré. Ensuite, Ciftci, encore lui, et Gary Mackay-Steven voient leurs frappes stoppées par Nielsen, peu aidé par ses défenseurs. Techniquement, les Terrors sont au-dessus. Mackay-Steven lance, entre les pieds de Reid, Armstrong qui centre pour Ciftci à la 40ème. L’ancien joueur de Portsmouth inscrit là son dix-septième pion de la saison, toutes compétitions confondues. Chanceux de ne pas rentrer aux vestiaires avait un plus grand score, Stuart McCall change deux joueurs avec les rentrées de Craig Moore et Lionel Ainsworth. Well reprend des couleurs mais, à l’heure de jeu, Ryan Dow exécute une talonnade vers Armstrong. Le jeune Ecossais va plus vite que Hutchinson et s’offre un huitième but en Premiership. Dundee survole tellement le match que même John Rankin se met à talonner aux abords de la surface. Le fauchage de Dow par McManus juste devant l’arbitre n’est pas sifflé. Dow se venge à la 71ème en marquant sur une longue passe de Gunning. Le 5-0 arrive neuf minutes plus tard lorsque Andy Robertson chipe la balle dans les pieds de Ainsworth et lance Brian Graham qui fait passer la balle entre les jambes de Nielsen. Une frappe de Mackay-Steven dans la surface manque de remplir davantage le tableau d’affichage mais Reid met sa jambe. La réduction du score de Ainsworth à la 87ème est une maigre consolation pour les Steelmen. Dans la seconde moitié de tableau, St Mirren est désormais septième mais ne compte qu’un point d’avance sur son adversaire du jour, Partick Thistle, dixième, après leur nul. Les Saints ont la première occasion dangereuse avec John McGinn mais ce sont les Jags qui ouvrent le score. A la 25ème, Kallum Higginbotham centre de l’extérieur du pied pour la tête de Kris Doolan qui bat Christopher Dilo, le gardien français. Mais, juste avant la pause, Higginbotham pousse Steven Naismith dans la surface, lequel s’ecroule. Penalty. Kenny McLean égalise même si Paul Gallacher a plongé du bon côté. En deuxième mi-temps, Lee Mair manque sa tête devant les cages de Dilo. De même, Elliott se loupe sur un centre de Higginbotham. Les Buddies ne sont pas en reste et, sur un contre éclair de Magennis, McLean touche le poteau. Dilo fait plusieurs arrêts cruciaux dans le dernier quart d’heure et lui aussi est aidé par ses montants puisqu’une tête de Lyle Taylor est renvoyée par la barre. A un point de St Mirren également, Hibernian est maintenant huitième suite à sa défaite sur sa pelouse contre les Hearts, derniers, qui offrent une extraordinaire fin de saison à leurs supporteurs, à l’image de ce derby maîtrisé. Sur un corner en faveur de Hibs, Jason Cummings se place entre Kevin McHattie et la gardien Jamie MacDonald. Gênant ce dernier, il est légèrement poussé et tombe au sol. L’arbitre ne bronche pas. Ce même Cummings se signale d’une meilleure façon ensuite en tentant une frappe de loin, stoppée par MacDonald. A la 36ème, Billy King tire un corner et Callum Paterson saute plus haut que Jordan Forster. La balle rebondit devant Ben Williams puis passe entre Dylan McGowan et Liam Craig pour finir sa course au fond des filets. Quatre minutes après, un coup-franc de McHattie trouve la tête, encore, de Paterson qui a pris le meilleur sur Forster. Hibernian ne baisse pas les bras et Thomson, Craig, Forster ou encore Harris titillent MacDonald. Finalement, à la 68ème, Forster, d’un coup de tête rageur sur un centre de Ryan McGivern, marque et démontre qu’il est un des plus dangereux joueurs de tête en Premiership. Easter Road reprend espoir, surtout lorsque la défense des Hearts offre un caviar à James Collins, seul devant MacDonald. L’attaquant, qui n’a plus marqué depuis janvier, a manifestement perdu son instinct de buteau puisqu’il loupe complètement la balle. Les Jambos sont tout près d’en mettre un troisième lorsque McGowan lance Stevenson, oublié sur son côté gauche, mais le lob ne fait que frôler le poteau de Williams. A quelques secondes du coup de sifflet final, Collins reprend de volée dans la surface mais MacDonald sort un arrêt dont il a le secret pour conserver l’avance des Hearts. Quatrième derby de gagné, sur les cinq, par les hommes de Gary Locke. Ross County, neuvième à l’issue de cette journée, a engrangé trois points importants contre Kilmarnock, qui chute à la onzième place, place synonyme de play-off contre une équipe de Championship pour pouvoir rester dans l’élite. Pourtant, Killie débute plutôt bien avec des tirs de Gardyne, Boyd ou encore Ashcroft. A la 24ème, County perd Michael Tidser sur blessure. Néanmoins, les Staggies ne sont pas loin d’ouvrir la marque avec un coup-franc de Carey que Samson capte mais peut-être dans ses cages. A la 40ème, Filip Kiss, prêté par Cardiff, bat Craig Samson, sur une remise de Melvin De Leeuw. Graham Carey, en forme, se balade dans la défense de Kilmarnock mais échoue sur Samson. Brittain remet pour Jordan Slew mais le jeune attaquant prêté par Blackburn est trop court. A un quart d’heure de la fin, Richard Brittain subit un mauvais tacle de Lee Ashcroft et obtient un penalty qu’il transforme lui-même. Mais County perd un nouveau joueur blessé et pas des moindres : Graham Carey laisse sa place à Yoann Arquin. McKenzie, Boyd et Johnston tentent de réduire le score. A la 87ème, les deux premiers nommés sont enfin récompensés. McKenzie centre pour la tête de Boyd qui trompe Brown. Kilmarnock voit son avenir s’assombrir.

 

 

Ailleurs en Ecosse

 

 

En Championship, Dundee reprend la tête grâce à sa victoire 0-3 sur Alloa. Hamilton, lourdement défait à Dumbarton 4-1, est à deux points. Falkirk, auteur d’un nul à Morton 1-1, est à un point des Accies. En League One, les Rangers ont désormais 101 points au compteur suite à leur succès 3-0 sur Stranraer, avec un but de l’Hondurien Peralta. En League Two, Peterhead, déjà sacré, a perdu 0-4 contre Stirling Albion. Les Queen’s Park ont perdu 1-3 face à Berwick.

 

 

Les Ecossais dans le monde

 

 

En Premier League, Stephen Dobbie a marqué pour Blackpool (victoire 0-2 à Wigan). En Championship, Craig Forsyth a inscrit un but pour Derby sur une passe de Craig Bryson qui a signé une autre passe décisive un peu plus tard tandis que Ikechi Anya a aussi fait une assist mais pour l’autre équipe (défaite de Watford 4-2 à Derby), Tom Cairney a marqué et Craig Conway a fait une passe décisive pour Blackburn (1-3 à Charlton), Paul Caddis a marqué contre son camp, enfonçant Birmingham (défaite 1-3 contre Leeds).

 

 

Crédit photo (Callum Paterson et Billy King) : dailymail.co.uk

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Spectatrice attentionnée du football écossais



Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com