SCOTTISH HOUR dailymail

Publié le 08 04 2014 | par Elise Mathieu

Scottish Hour #33

Oyez ! Oyez ! Parce qu’au Royaume-Uni, il n’y a pas que l’Angleterre qui joue au football, OnlyFootball se penche sur l’Ecosse, la nation du Nord. Après chaque journée de Scottish Premiership, vous pourrez découvrir les charmes du football écossais, et pas seulement de la SP ! Les petites ligues, les coupes, les joueurs écossais expatriés, l’équipe nationale : vous saurez tout sur le foot en Ecosse.

 

 

La journée en Scottish Premiership

 

 

Le Celtic s’est rattrapé de son nul de la semaine dernière en battant Dundee United. Cela commence fort puisqu’à la 4ème, Kris Commons frappe un coup-franc et Georgios Samaras parvient à passer son pied devant Gunning pour ouvrir le score. Le Grec retrouve enfin le chemin des filets. Ciftci et Paton tentent de répondre mais sans succès. Un une-deux entre Anthony Stokes et Commons permet au premier de marquer à la 23ème. Nadir Ciftci embête énormément la défense des Bhoys et l’un de ces tirs passe juste au-dessus de la barre de Forster. Watson aussi donne des frayeurs au gardien anglais mais ce n’est pas cadré non plus. La perte de balle de Sean Dillon donne l’occasion à Leigh Griffiths d’alourdir le score. C’est sans compter sur Radoslaw Cierzniak qui s’étend de tout son long pour sortir le ballon. Le Polonais remporte ensuite un face-à-face avec Commons, ce qui est à souligner. Les Terrors souffrent mais ne renoncent pas et Paton, Robertson, Armstrong ou encore Gauld sont tout près de la réduction du score. Griffiths réalise un beau geste technique en jonglant avant de tirer mais, encore une fois, Cierzniak est là. Victoire convaincante du Celtic qui n’a qu’une seule ombre au tableau, la blessure de Samaras, sorti en fin de rencontre. Aberdeen conforte sa deuxième place en gagnant à Hibernian. Les Dons prennent rapidement le dessus : à la 13ème, Ryan Jack passe de la tête à Niall McGinn qui exécute une frappe superbe que Ben Williams ne peut qu’effleurer. Le Nord-Irlandais est en forme et l’un de ses tirs touche le poteau tout comme celui de Adam Rooney alors que Williams était largement battu. Hibs aurait pu bénéficier d’un penalty mais il est vrai que la faute de Anderson sur Collins n’est pas évidente. Aberdeen assure le coup à la 61ème avec Rooney qui centre pour McGinn qui frappe puissamment. La balle passe entre la main de Williams et la barre. Hibernian est aux abois et ne peut compter que sur Samuel Stanton et Liam Craig pour réveiller Easter Road. Un dernier tir par Willo Flood qui rase les montants et les Dons se rapprochent toujours plus d’une qualification pour le second tour de l’Europa League la saison prochaine. Motherwell, troisième, a gagné en milieu de semaine (1-2 à Inverness) mais a perdu contre St Mirren, au terme d’un match qui restera longtemps dans les mémoires. Les Saints envoient un premier message avec la tête de Darren McGregor sauvée in extremis par Gunnar Nielsen. Pourtant, à la 16ème, c’est Well qui prend l’avantage. McManus lance Lionel Ainsworth. Christopher Dilo, la gardien français des Buddies, sort mais l’ailier anglais passe à Henri Anier qui marque dans le but vide. St Mirren perd en plus son meneur de jeu, Paul McGowan, sur blessure à la 21ème. Goodwin, le capitaine, voit sa tête raser le poteau de Nielsen. A la 26ème, Hammell centre et Ainsworth remet devant les cages pour la tête de John Sutton. 0-2 pour Motherwell. McLean et Thompson essaient de relancer St Mirren mais la tête de ce dernier ne fait que frôler les montants. Enfin, à la 41ème, Steven Thompson réduit la marque. En seconde période, l’attaquant des Saints est toujours un danger pour l’arrière-garde des Steelmen mais Nielsen veille au grain. Dilo aussi a du travail face à Ainsworth et s’en sort remarquablement bien. Sutton et Moore manquent ensuite le cadre et peuvent s’en mordre les doigts. En effet, à la 84ème, l’arbitre siffle penalty pour une main, involontaire semble-t-il, de Stephen McManus. Kenny McLean transforme et égalise. Une minute plus tard, Thompson offre un succès inespéré à St Mirren qui relègue du même coup les Hearts mais nous y reviendrons plus tard. A la cinquième place se trouve Inverness qui a remporté le derby des Highlands à Victoria Park, l’antre de Ross County. ICT est le plus dangereux en début de match avec Marley Watkins et Billy McKay qui obligent Mark Brown à s’employer. Mais les hommes de John Hughes aurait pu se retrouver à dix si l’arbitre n’avait pas fait preuve de clémence envers Carl Tremarco pour un tacle en retard sur Richard Brittain, le capitaine des Staggies, qui lui vaut un carton jaune. Graeme Shinnie et Greg Tansey envoient des grosses frappes que Brown détourne mais le gardien ne peut rien faire face à Aaron Doran à la 46ème. L’Irlandais donne un avantage mérité à son équipe. Mais, à la 49ème, Melvin de Leeuw centre et, si Songo’o rate son retourné, Filip Kiss, prêté par Cardiff, a suivi et égalise. Juste après, la déviation involontaire de Boyd sur un centre de Raven manque de tromper Brown qui parvient à repousser la balle. L’arbitre oublie un penalty pour Inverness lorsque Kiss fait un croche-pied à Watkins. Au contraire, il prend la bonne décision un peu plus tard lors que Shinnie donne un coup de pied involontaire à Kiss, qui met sa tête sur la balle alors qu’il était derrière le défenseur. Calum Murray n’accorde pas de penalty. A la 78ème, Doran centre, McKay reprend de volée, Boyd contre mais McKay retente et donne les trois points à Inverness. A la 92ème, McKay touche même la barre en voulant lober Brown. A quatre points, il y a St Johnstone, qui a battu Kilmarnock. Difficile d’imaginer ce scénario lorsque, après 4 minutes de jeu, Kris Boyd, dans la surface, tire, Alan Mannus repousse et Robbie Muirhead marque. Alexei Eremenko n’est pas loin d’inscrire un nouveau but mais son lob passe à quelques centimètres de la transversale. Du côté des Saints, Wotherspoon et Dunne sont à l’attaque avant que, à la 30ème, Frazer Wright n’égalise de la tête sur un corner de Lee Croft. Treize minutes après, sur un autre corner, de David Wotherspoon cette fois, c’est Steven Anderson qui trouve la faille. St Johnstone continue de pousser et James Dunne tente un lob, qui passe au-dessus. Les coups-francs et les corners font souffrir Kilmarnock, la défense laissant trop d’espaces : Craig Samson arrête la tête de Dave Mackay et un sauvetage de Ross Barbour empêche Stevie May de toucher la balle. Dans le cours du jeu aussi les visiteurs ont de la place mais Wotherspoon ne parvient pas à marquer malgré ses nombreuses tentatives. En bas de tableau, Partick Thistle reçoit les Hearts, qui doivent impérativement gagner et espérer que St Mirren perde pour ne pas être encore officiellement relégués. Les espoirs semblent s’évanouir à la 4ème, lorsque Aaron Taylor-Sinclair lance Kris Doolan qui bat Jamie MacDonald. Les Jags sont au-dessus. Lyle Taylor, en face-à-face avec MacDonald, manque le cadre avant que le gardien des Jambos ne stoppe la frappe de Doolan. Les Hearts se réveillent au bout d’une demi-heure et il n’y a que l’arrêt-réflexe de Paul Gallacher pour empêcher Scott Robinson d’égaliser. Billy King et Jason Holt tentent leur chance mais c’est Dale Carrick qui marque, sur un centre de King, à la 43ème. Il suffira de quatre minutes après le retour des vestiaires pour voir King marquer et ainsi mettre les Hearts en confiance. A la 60ème, Ryan Stevenson, de la tête et sur un corner de… King, agrandit l’écart avec Partick. Au même moment, les Hearts sauvent, pour au moins un match, leur place en Premiership puisque St Mirren perd. De plus, Stevenson y va de son doublé à la 67ème, sur une passe de Robinson. Mais tout s’écroule en fin de match car St Mirren finit par battre Motherwell. A la 87ème, les hôtes réduisent même le score grâce à la talonnade de Steven Lawless pour Jordan McMillan. MacDonald réalise dans le temps additionnel un superbe arrêt sur un tir de Lawless pour préserver le 2-4. Les Hearts sont relégués mais leurs trois derniers matches (deux victoires et un nul, contre Aberdeen mercredi) ont montré l’image d’une équipe capable de se surpasser qui aurait pu se maintenir s’il n’y avait pas eu cette sanction des -15 points en début de saison à cause des dettes des propriétaires. Il y a quand même une bonne nouvelle puisque la part (50%) détenue par UBIG a été rachetée pour une acquisition future par les fans. La liquidation semble s’éloigner.

 

 

Ailleurs en Ecosse

 

 

-Ramsdens Cup

 

 

Ce dimanche a eu lieu la finale de la Ramsdens Cup entre Raith Rovers (7ème de Championship) et les Rangers, auréolés du titre de champion en League One. Il a fallu aller jusqu’aux prolongations pour déterminer un vainqueur. A la 116ème, John Baird trompe Cammy Bell et offre donc le trophée à Raith Rovers. Les Rangers ont souffert d’un gros manque de réalisme.

 

 

En Championship, Hamilton reste premier suite à son nul contre Dundee, deuxième, 1-1. Les deux clubs sont à égalité de points. Falkirk, quatre points derrière, est en embuscade après son succès 5-0 sur Cowdenbeath. En League One, Dunfermline laisse un peu plus d’avance aux Rangers en perdant 2-0 à Airdrieonians. En League Two, Peterhead est quasi assuré de remporter le championnat grâce à sa victoire 4-0 contre Montrose. Les Queen’s Park n’ont pu faire mieux qu’un nul 1-1 à Elgin, ce qui les laisse à dix points de leur adversaire du jour.

 

 

Les Ecossais dans le monde

 

 

En Premier League, George Boyd a donné la victoire à Hull (1-0 contre Swansea). En Championship, Liam Palmer a fait une passe décisive lors de la victoire de Leicester, synonyme de montée en Premier League (2-1 sur Sheffield Wednesday), Scott Arfield a égalisé pour Burnley (1-1 à Watford), Paul Quinn a marqué pour Doncaster (défaite 1-3 contre Birmingham), Jordan Rhodes a ouvert le score pour Blackburn avant que Craig Conway ne fasse une assist (victoire 2-0 sur Ipswich) et James McArthur a également fait une passe décisive (succès 1-0 de Wigan contre Leeds). En Australie, en A-League, Steven McGarry a marqué un penalty pour Perth Glory.

 

 

Crédit photo (Raith Rovers célébrant leur succès en Ramsdens Cup) : dailymail.co.uk

 


Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Spectatrice attentionnée du football écossais



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com