REPORT sascha-moelders-ist-bereits-leistungstraeger-beim-fc-augsburg_23165

Publié le 05 04 2014 | par Camille Franciosi

Bundesliga J29

Le Dino de Bundesliga qui renvoie Samy de Leverkusen chez Scoubidou, un Bayern qui s’incline pour la première fois depuis 53 journées de championnat, et la bataille pour l’Europe, comme pour la relégation qui est serrée, c’est la Bundesliga et sa 29e journée. Avec pas beaucoup de buts par rapport à d’habitude ( tout de même douze réalisations en six matches), des surprises, et un nouveau coach pour Neverkusen.

 

Hamburg SV- Bayer Leverkusen (2-1)

 

Le 4e de Bundesliga, contre le 17e et premier relégable, c’était apparemment un match déséquilibré. Mais le début de match ne se passe vraiment comme le classement l’aurait donné. Dès la quatrième minute, c’est le petit prodige, Hakan Calhanoglu qui sort le club hanséatique de la zone de relégation, en convertissant une passe de nouveau décisive de Rafael Van Der Vaart, pour la première fois décisif  en 2014. A la mi-temps, c’est un HSV conquérant qui mène au score et qui tient mieux la route que sa 15e place le laisse penser, même si le Bayer a des cartouches à tirer avec Kiessling et Son de la tête.

Après la pause cependant, c’est un Bayer plus conquérant qui revient. C’est d’abord Son et Brandt qui se jouent de la défense hambourgeoise avec un double une-deux dans la surface adverse. C’est ce même Brandt qui va égaliser pour le Werkself à la 58e d’une frappe du droit de loin, bien aidé par une boulette d’Adler, laissant le ballon lui glisser des bras . Mais il était écrit que Leverkusen serait de nouveau Neverkusen. A huit minutes de la fin du temps réglementaire, Diekmeier profite des largesses de la défense des visiteurs sur le flanc droit et adresse un centre que reprend victorieusement de volée Westermann monté aux avant postes. Leno touche le ballon, mais c’est insuffisant pour empêcher un nouveau succès d’Hamburg, qui croit plus que jamais au maintien. Sami Hyypiä sera remercié par la direction de Leverkusen ce samedi matin.

 

VfB Stuttgart- SC Freiburg (2-0)

 

Un Freiburg qui a ramassé 10 points sur 12 lors des quatre derniers matches, meilleur ratio avec Munich, rend visite à un Stuttgart revigoré par l’arrivée aux commandes du Hollandais Huub Stevens, pour un derby de Baden-Würtemberg.

Ce sera une première période où on manquera cruellement d’un but, malgré les efforts des deux équipes. Didavi tente une frappe du gauche de loin que Baumann détourne sur sa transversale pour Stuttgart, Gentner manquera une frappe et un but vide suite à un duel entre Ibisevic et Baumann. Guede,Klaus et Gruezo furent les plus dangereux pour Freiburg lors du premier acte.

Sorg, à l’heure de jeu envoie depuis la ligne de milieu de terrain un centre de la droite vers la gauche pour Mehmedi, qui reprend de la tête, mais Ulreich s’impose sur la plus grosse action des visiteurs. La lumière arrivera à la 68e minute, sur une action d’école menée par Stuttgart! Ibrahima explose sur le côté droit, transmet à Gentner au centre, qui joue le une – deux avec l’Ivoirien. Traoré remet en une touche de balle à ras du sol pour Maxim. Le Roumain qui est entré en jeu huit minutes plus tard, se retrouve esseulé aux six mètres, et donne l’avantage aux Schwaben sur une frappe du droit dans le but déserté par Baumann. Il s’agit du septième but pour le jeune buteur. A un quart d’heure de la fin, Traoré adresse un superbe centre pour Werner, rentré pour Didavi, qui contrôle de la poitrine et frappe du gauche sur la barre des Freiburger!Mais les Breisgauer n’ont pas donné leur dernier mot. Ginter par deux fois, comme Mehmedi butent sur un Ulreich impérial.A la 82e, sur un long coup franc sur la gauche tiré par Traoré, Rüdiger reprend acrobatiquement et trouve la transversale de Baumann!Mais à la 89e, corner pour le VfB. C’est tiré par Maxim au second poteau. Baumann est trop hésitant sur sa sortie, Klaus manque son dégagement de la tête, et c’est Harnik qui surgit dans son dos pour reprendre de façon aérienne du droit et marquer pour la huitième fois dans cet exercice 2013-14.

 

Werder Bremen- Schalke 04 (1-1)

 

C’était un Schalke invaincu depuis six parties qui se rendait au Weserstadion qui est en manque de victoire. La pelouse d’un Werder qui ne s’est imposé qu’une seule fois sur ses terres, depuis le début de la phase retour. Schalke et ses jeunes « made in Gelsenkirchen » ont la possibilité de revenir temporairement à hauteur du BVB, l’ennemi intime, et de s’assurer encore plus une place directe en Ligue des Champions la saison prochaine.

Au quart d’heure de jeu, sur un long ballon du stratège Junuzovic, Elia récupère le ballon d’un contrôle aérien orienté, monopolise l’attention de trois Schalker dans la surface des Königblauen, puis décale Di Santo sur la gauche. L’Argentin place une frappe du droit qui passe entre les jambes de Fährmann, avant de finir dans les cages. Il trouvera même le poteau sur une frappe du gauche deux minutes plus tard. A la 33e minute, une longue diagonale de Boateng fuse vers Obasi seul à droite. L’ancien d’Hoffenheim centre au premier poteau, et Prödl remet involontairement pour Goretzka qui plante son 4e but de la saison. Deux minutes plus tard, le S04 manque même de prendre l’avantage sur une double occasion d’Obasi  arrêtée par Wolf, puis d’Huntelaar taclée par Prödl sur sa ligne.

En seconde période, plus rien ne sera inscrit, quelques occasions seront à mettre sur le compte d’Obasi ou Draxler pour Schalke, ce dernier marquera même d’un lob, mais sera malheureusement hors-jeu, ou Junuzovic pour Bremen qui oblige Fährmann à s’envoler à une bonne dizaine de minutes de la fin du match.

 

FC Nüremberg- Borussia Mönchengladbach (0-2)

 

C’est un Nüremberg avec son prolifique buteur suisse Josef Drmic et ses 16 buts qui reçoivent un Mönchengladbach toujours en lice pour l’Europe.

Au quart d’heure de jeu, un coup franc est sifflé pour Mönchengladbach, et c’est l’artiste Brésilien, Raffael et son pied gauche qui se présente face au mur des Borussen. Le coup franc est frappé et détourné de l’épaule par Drmic dans le mur, ce qui prend Raphael Schäfer à contrepied, et permet aux Fohlen d’être provisoirement sur la 4e place qualificative pour les plays offs de C1.A la 22e, sur un centre de Kiyotake, Drmic trouve Drmic dans la surface qui trouve l’aluminium de la tête, Balic reprend directement, mais Ter Stegen est présent.Les Fohlen mènent, mais ont déjà échoué à de nombreuses reprises à creuser l’avantage, la faute à un Kruse qui ne trouve pas le chemin des buts.En seconde période, Kruse trouvera le poteau de Schäfer, entre autres occasions manquées.

Mais la délivrance pour les Poulains et Kruse survient à al 79e minute. Pénalty pour Mönchengaldbach, après une faute de Frantz vraiment peu évidente sur Kruse! C’est le même Kruse qui vient se présenter pour sa septième tentative du match, de faire trembler les filets. Il ouvre son pied gauche, et frappe sur la droite d’un Schäfer parti à gauche. Dans les arrêts de jeu, la frappe du droit de Kiyotake contrée trouve la barre de Ter Stegen, mais ça ne ramènera pas pas de points au Club.

 

FC Augsburg- Bayern München (1-0)

 

Cette équipe d’Augsburg est vraiment le poil à gratter de cet exercice 2013-14! Les joueurs de Markus Weinzierl étaient donnés comme victimes expiatoires, mais ils ont réussi à faire ce que personne n’a encore réussi à faire cette saison, c’est à dire faire tomber la grosse machine rouge, le FC Bayern, pour la première fois depuis octobre 2012, et sans but marqué depuis avril de la même année!

Et les visiteurs jouent à 200% chaque coup. Mölders, puis Halil Altintop manquent de tromper un Neuer vigilant.

A la 31e minute, Mitchell Weiser, jeune milieu du Bayern perd le cuir au milieu de terrain, et Baier va vite chercher Sascha Mölders, qui part dans le dos de la défense bavaroise avant d’envoyer une cacahuète du gauche sur la gauche de Neuer! Cela permet au FCA pour la première fois de leur histoire de mener face au FCB!

C’est seulement après ce but que la Bayern va se réveiller, avec des occasions de Mandzukic, de Kroos, de Shaqiri, toutes infructueuses.

A la 70e, Alaba, entré à la pause, essaye de réveiller les siens, et tente sa chance de loin. Le gaucher frappe du droit aux vingt mètres, et sa frappe passe entre une forêt de jambes, avant de trouver le poteau gauche du portier adverse.

Bobadilla trouvera même le poteau de Neuer dans les arrêts de jeu d’une frappe du droit, mais cela n’aura aucune importance sur la première victoire d’Augsburg en Bundesliga face à un top-club.

 

Eintracht Frankfurt- FSV Mainz (2-0)

 

A la 17e minute, les locaux s’offrent la première grosse occasion. Sur un bon décalage de Flum, Djakpa centre côté gauche, et Aigner claque un coup de casque sur le poteau! Ce sera d’ailleurs la seule très grosse occasion à noter en première période, malgré de (vagues) tentatives de Koo et Zimling pour Mainz, et Joselu pour les Frankurter.

Sur un centre de Pospech, Choupo-Moting manquera une minute après le retour des vestiaires d’égaliser de la tête, mais Madlung sauve sur sa ligne d’un dégagement peu orthodoxe mais efficace.C’est à la 52e minute que la partie se débloque. Sur un coup franc à tirer sur la gauche de la surface à 25 mètres environ, Barnetta trouve la transversale. Les O5er ne dégagent pas proprement de la surface, et sur un centre de Jung venu de l’entrée de la surface sur la droite, Joselu prend sa chance de la tête aux six mètres. Karius détourne le ballon sur l’intérieur du poteau, mais ne peut empêcher la tentative de l’Espagnol de franchir la ligne. Sixième passe décisive de Jung, et cinquième but de Joselu en autant de rencontres. La seconde période est hachée par de nombreuses fautes, l’arbitre M.Stark devra distribuer 4 cartons jaunes en six minutes notammment de la 51e à la 57e minute, trois pour les visiteurs (Pospech, Moritz, Bell) contre une pour les locaux (Flum). Flum devra céder sa place à l’heure de jeu au revenant Alex Meier. Et alors qu’il reste cinq minutes au chrono, les Aigles fondent sur leur proie! Aigner se joue de son vis-à-vis sur son contrôle au poteau de corner droit, avant d’adresser un caviar à ras de terre pour Alex Meier. Le buteur frappe du plat du pied droit et place la balle à ras du poteau.

 

Camille Franciosi

 

Crédit photo: www.fussbaltransfers.com

Tags: , , , , , ,


A propos de l'auteur





Back to Top ↑
  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com