REPORT sergio action derby

Publié le 25 03 2014 | par Quentin Müller

Preview : Manchester United-Manchester City

Ce soir, Manchester City se déplace à Old Trafford pour un match en retard de la 28e journée de Premier League. Défaits 4-1 au match aller, les Red Devils souhaitent prendre leur revanche. Mais, City n’a pas le temps de faire mumuse avec United, 12e équipe à domicile, et les Citizens souhaiteront se mettre très rapidement à l’abri. Un poil mieux depuis leur qualification en quart de finale de LDC, les hommes de Moyes ont enchaîné le week-end dernier contre une faible équipe de West Ham. Rien de rassurant pour autant, et tous les bookmakers voient bien évidemment les Skyblues s’imposer. D’autant plus que City est en course pour le titre… 

 

 

Pour le choc, City et United comptent pas mal d’absents. Les locacu devront faire sans Van Persie, out jusqu’en fin de saison, sans Vidic, suspendu, ni Smalling et R.Ferdinand, tous les deux blessés. Evans et Valencia sont quant à eux incertains. Pareille hécatombe pour l’autre Manchester qui composera sans El Kun Agüero et Edin Dzeko devant. Derrière, Nastasic  et Micah manquent toujours à l’appel. Avec la saison passée inclue, la deuxième meilleure attaque d’Angleterre (76 buts) a remporté trois des quatre derniers derbys. Un affront total pour Giggs et ses ouailles, qui restent sur une volée 1-4 en septembre dernier. Malgré ça, United est encore devant au compteur des victoires. Le premier club de la ville en est à 69 victoires, 50 nuls pour seulement 46 défaites. En forme après son superbe lob, et son doublé, Wayne Rooney est tout simplement le meilleur buteur du derby avec 11 pions, dont sa somptueuse bicyclette inscrite à Old Trafford en 2011. Première équipe à l’extérieur, United n’en reste pas moins très fébrile à l’extérieur. La saison passée, Sir Alex et ses hommes n’avaient lâché que 9 petits points à domicile, contre déjà 21 sur cette saison en cours. Pire, City (7) a gagné plus de matchs à l’extérieur, que United à domicile (6)…

 

 

Key Players 

CaptuSilvaManchester City sans David Silva n’est pas le même Manchester City. L’international Espagnol (78 caps-20 buts), est, avec Yaya Touré, le pion essentiel du jeu des Citizens. Toutes les actions passent dans ses pieds, et il a souvent été à la création (8 passes dé), comme à la finition (5 buts). En atteste, son amour de frappe enveloppée contre Hull City alors que son équipe venait d’être réduite à dix. Placé sur un côté comme un faux-ailier, comme 10 ou, comme second attaquant, El Chino a beaucoup de liberté. En électron libre, il est toujours dans les bons coups et c’est sans surprise qu’il crée, toutes les 22 minutes, une occasion de but. Une stat énorme. Après avoir eu du mal à s’adapter au rythme et à l’impact physique, David Silva est aujourd’hui une valeur sûre du championnat Anglais. A 28 ans, il est celui qui fluidifie, tempère, accélère et crée. Du trois en un impressionnant. A noter également ses 87 frappes réalisées sur l’ensemble de la saison. Une stat habituellement d’attaquants. C’est dire combien le petit ailier de poche joue haut. Son association avec Negredo pourrait faire mal ce soir. A la défense Mancunienne de ne pas lui laisser trop de liberté.

 

 

 

CapturMataGros gros transfert à United cet hiver. Moyes avait besoin d’un top player mobile, il a été servi. Même si Juan Mata avait très peu joué avec les Blues jusque là, l’Espagnol est arrivé directement disponible. Même s’il n’a pas encore réalisé un top match référence, et même s’il n’a toujours pas inscrit le moindre but, Mata s’intègre petit à petit dans le onze Mancunien. Reste à savoir de quel côté. Cantonné dans le couloir droit, l’ancien joueur de Valence s’est montré plus à son aise derrière Rooney, donc dans l’axe, que sur un côté où de toute manière, il s’en déleste pour repiquer dans l’axe. Le même petit souci qu’avec le Japonais Shinji Kagawa. Pour le plus gros transfert de United, on attend quand même de le voir évoluer la saison prochaine. Car Mata, à chaque fois qu’il a été foutu sur le pré, n’a jamais déçu. Mieux, il a montré de jolies bribes d’entente avec RVP, Rooney ou encore Kagawa. Fort à parier que ce soir, Juan jouera à la manière de son compatriote Silva, en électron libre, derrière Rooney et devant les deux ailiers. De quoi ajouter plus de mobilité aux mouvements Mancuniens et plus de vitesse sur les contres, où, Rooney, devant, est plus mobile pour recevoir des ballons en profondeur que ne l’est RVP. A Mata de bien distiller (3 passes dé cette saison ndlr) pour se mettre une partie de Manchester dans la poche.

Plus la forteresse d’antan, Old Trafford est devenu le jardin des Citizens. Mais United aura à cœur de spoiler les velléités de titre de son ennemi juré !

Q.M.


Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Rédacteur en chef d'Onlyfootball.fr. Numéro 8 bourrin, amateur de belles sacoches et accessoirement de petites brunettes bretonnes aux yeux marrons.



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com