CULTURE ULTRA YNWA1

Publié le 08 11 2013 | par Anthony Monteiro

Culture Supporters #01 – Liverpool FC et la légende Anfield

Aujourd’hui c’est Vendredi ! Et comme tous les Vendredis sur OnlyFootball, vous avez rendez-vous avec « Culture Supporters ». Un grand dossier dédié aux plus grands clubs et aux plus fervents supporters de la planète football. Direction l’Angleterre pour parler du Liverpool Football Club et des plus mythiques supporters du globe, ceux qui chantent sans cesse à la gloire de leur club dans les bons comme dans les mauvais moments. 

 

Liverpool, ville portuaire de 445 200 habitants, vibre toutes les semaines au rythme des matches de Premier League. Pour les plus fidèles, rendez-vous à la maison mère, à Anfield. Ce stade mythique n’a pourtant pas toujours été le temple du Liverpool FC. Il fut construit en 1884, pour être l’enceinte d’Everton. Mais lorsque le Liverpool Football Club fut créé en 1892, Everton déménage à Goodison Park et laisse Anfield au nouveau-né. Le club traverse ces dernières années une période difficile, mais ceux qui connaissent l’histoire du club savent que les Reds ont toujours su se relever.

 

Born to win

Les débuts de Liverpool ont été très prometteurs. Dès sa première saison dans le Championnat Lancashire, le club remporte 3 trophées locaux et gagne la montée en deuxième division pour la saison 1893/1894. Le club dirigé à l’époque par John McKenna réussit également son passage en deuxième division, Liverpool FC est sacré champion sans concéder la moindre défaite. Les premiers pas en 1ère Division ont été difficiles, et malgré une relégation dès sa première saison dans l’élite, le club y reviendra une saison plus tard. Liverpool ne tarde pas à remporter son premier titre, 9ans après la création du club, puisqu’il est sacré champion d’Angleterre en 1901. Les résultats du club sont ensuite faits de hauts et de bas jusqu’à la fin des années 50. Liverpool est irrégulière, tantôt remporte des titres, tantôt rien du tout. Les premiers noms de grands joueurs contribuant à l’histoire du club font leur apparition à l’image des Billy Liddell, et autres Albert Stubbins.

 

Cette période entre la création du club et l’après deuxième guerre mondiale a été marquée par de nombreuses transformations du stade d’Anfield. Des tribunes ont été ajoutées. Parmi ces modifications, une nouvelle tribune baptisée « Spion Kop » situé derrière le but et dont le nom est un hommage à la bataille de Spion Kop où de nombreux soldats originaires de Liverpool périrent. Le « Spion Kop » d’Anfield ne possède pas de places assises, et il est le plus grand Kop d’Angleterre. L’année 1960 et l’arrivée de Bill Shankly comme manager du club va marquer un véritable tournant dans l’histoire des Reds. Ils étaient déjà un club reconnus en Angleterre, mais vont devenir petit à petit, au fil des années un club reconnu sur la scène européenne. Sous l’ère Shankly, le Palmarès du club commence à s’étoffer avec des titres de champion d’Angleterre (1964, 1966, 1973), vainqueurs de la coupe d’Angleterre (1965), du Community Shield (1964, 1965, 1966). Les Reds remportent leur première coupe d’Europe avec la Coupe UEFA en 1973. En 1974 Bob Paisley, ancien joueur du club, remplace Bill Shankly comme manager. C’est alors à partir de cette date que Liverpool entre dans la cour des grands au niveau européen en remportant une nouvelle Coupe UEFA en 1976, puis 3 Coupes des Clubs Champions en 1977, 1978 et 1981. Depuis lors, le club accumule les titres nationaux et européens. Liverpool FC, c’est 18 titres de Champion d’Angleterre, 7 Coupes d’Angleterre, 8 Coupes de la Ligue, 15 Community Shield, 3 Supercoupes de l’UEFA, 5 Ligue des Champions, et 3 Coupes UEFA. Grace à toutes ses performances, Liverpool FC figure dans le top 10 des plus grands clubs d’Europe. Si on devait choisir un moment où Liverpool nous à réellement fait vibrer, on se souviendra surtout de cette finale de Ligue des Champions 2005 entre Liverpool et le Milan AC. Les Reds qui étaient menés 3-0 à la mi-temps se sont finalement imposés et ont remporté le titre suprême en Europe.

 

La crème des supporters

Un jour de match à Liverpool a une saveur particulière. Dans le quartier populaire d’Anfield Road, les pubs aux couleurs du club sont légions et ils sont bondés de milliers de supporters, venus boire quelques bières avant d’aller encourager leur équipe. Ici, pas de propos injurieux envers l’adversaire, le supporter des Reds agit en seigneur et respecte ses opposants, ce qui le différencie déjà des autres. Ici on aime son club et tout ce qu’il représente, qu’il gagne ou qu’il perde. Le supporter de Liverpool peut parler des heures durant des matchs qui ont fait la gloire de son équipe, tout en regardant la rediffusion d’un match des siens qu’il a déjà vu et qu’il connait par cœur.

 

Ces exemplarités de ferveur et d’attitude ont pourtant été salies par de tristes évènements survenus dans les années 80.  On sait que le hooliganisme en Angleterre n’a épargné aucun club, et Liverpool ne déroge pas à la règle. Le 29 Mai 1985 à Bruxelles doit se jouer la finale de la Coupe d’Europe des Cubs Champions entre Liverpool FC et la Juventus de Turin. Cette soirée qui aurait dû être une grande fête s’est transformée en véritable drame. Une heure avant la rencontre, la tension entre les supporters des deux camps commence à monter. Injures, jets de projectiles, les fans de Liverpool prennent d’assaut la tribune des supporters italien devant des forces de l’ordre en sous-effectif et vite débordées par la déferlante rouge. Les Anglais partent à l’abordage de la tribune turinoise, comme des pirates prennent d’assaut un navire marchand. Les italiens, et les quelques belges qui étaient installés dans cette tribune ne peuvent faire autre chose que fuir. Un muret, et des grilles de séparation s’effondrent. Ca se piétine dans tous les sens, le bilan est lourd : 39 morts et plus de 600 blessés. Dans le même genre, on déplore également la tragédie de Hillsborough qui a fait 96 morts et 766 blessés lors d’un match entre Liverpool FC et Nottingham Forrest, la cause entre autre à l’absence de places assises dans ces tribunes. Apres ce sombre chapitre dans l’histoire de Liverpool FC, le club est alors exclu des compétitions européennes. Il faut alors prendre des décisions. Il est alors décidé de bannir des stades tous les supporters jugés « violents ». Ces évènements n’ont pas empêché les supporters de Liverpool d’être les plus respectés parmi les autres supporters. Leur chant « You’ll never walk alone » est connu dans le monde entier. Ce respect a d’ailleurs été parfaitement illustré lors d’une rencontre entre Liverpool et le Paris SG au Parc des Princes, au cours de laquelle les supporters parisiens ont rendu hommage à leurs homologues anglais, en brandissant une banderole « Welcome to the legendary fans » et en reprenant l’hymne « You’ll never walk alone » avec les supporters anglais. Preuve donc que les supporters de Liverpool sont considérés comme les meilleurs du monde. Ils ne se contentent pas de venir à l’heure pour assister à leur spectacle hebdomadaire, comme c’est trop souvent le cas de nos jours. Ceux-là arrivent des heures à l’avance pour chanter à la gloire de leur équipe, jusqu’à ce que celle-ci entre sur la pelouse, moment où l’enceinte vibre comme jamais faisant ainsi atteindre le summum de l’ambiance au stade pendant 1 heure et demie. Pour ses supporters, Anfield n’est pas seulement un stade, c’est un lieu de culte.

 

Anthony Monteiro.


Tags: , , , , , ,


A propos de l'auteur


Attaquant, plus connu pour ses ratés que pour ses ciseaux accrobatiques



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com