INTERVIEW 992820_10201460096125241_123708189_n

Publié le 28 07 2013 | par François Mercier

Hugues Matumona, heureux comme un champion du monde

Cet été, l’étendard bleu blanc rouge  est à la mode. Les U20 ont décroché le Graal en devenant champion du monde, les U19 sont qualifiés pour les demi-finale de l’Euro. On en aurait presque oublié le titre de champion du monde aux Universiades… Petit rappel à l’ordre avec Hugues Matumona, attaquant de cette équipe de France Universitaire.

1010339_10201460098925311_1376223869_n

Solidarité, combattivité, esprit d’équipe: les Bleuets ont dignement représenté la nation

 

Hugues, raconte nous un peu ton parcours sous ce maillot bleu…

 

J’ai intégré l’équipe cette année. J’ai été sélectionné pour la première fois le 15 mai lors d’un match amical contre la réserve de l’OM, match de péparation pour les Universiades. A mon arrivée, je ne connaissais personne. On ne vient pas du même coin, on vient d’un peu partout en France. Et puis au fur et à mesure de la préparation, on a appris à se connaitre. En très peu de temps on a développé beaucoup d’affinité. On formait un groupe soudé, j’irai même plus loin en disant qu’on formait comme une famille tellement on a pu tisser des liens forts. Les bons résultats se sont enchaînés. Je pense que ce qui nous a soudé, c’est surtout le fait qu’on ait pris conscience qu’on représentait une nation, on représentait la France et on tenait a bien le faire. On n’avait aucune pression mais beaucoup de fierté.

 

Le jour de la finale, comment on se sent?

 

Le jour de la finale on se dit ça y est, on y est… Porter ce maillot bleu faisait partie de mes rêves les plus fous. Là, je suis en finale, je représente mon pays, c’est extraordinaire! La suite est indescriptible, tellement de joie, de bonheur!

 

Un joueur t’a particulièrement impressionné en équipe de France?

 

Le ou les… Honnêtement beaucoup m’ont impressionné, c’est un groupe de haut niveau avec des joueurs de National et de CFA, CFA2… Hugo Baqué le gardien a été très impressionnant. Un super gardien. Le deuxième gardien aussi Lucas Passoni, très fort…

 

Quelles sont les prochaines échéances pour cette sélection?

 

Il va y avoir plusieurs regroupements, des matchs amicaux contre des réserves pros pour garder une bonne ossature… C’est une équipe qui a été composée de joueurs sur la durée.

 

Parlons un peu de toi, tu peux présenter ton cursus footballistique?

 

 J’ai commencé en France, au Red Star 93, j’ai joué dans pas mal de clubs de banlieue (région parisienne) étant jeune, surtout au niveau national, ensuite au niveau senior ça a été plus sérieux, j’ai joué 4 années en Angleterre en division professionnelle (Sheffield United, Crystal Palace) avant de revenir en France.

 

L’Angleterre, c’est comment?

 

L’Angleterre… Pour moi, c’est le meilleur endroit pour jouer au football, tout est réuni pour s’épanouir. Le plus impressionnant là-bas je pense que c’est l’acharnement sur le travail. Quand on est en Angleterre c’est vraiment pour bosser, on ne peut qu’évoluer là-bas…

 

Comment tu définirais ton style de jeu? 

 

Je suis un attaquant polyvalent assez véloce, puissant mais à l’aise techniquement. J’ai un gros mental, j’ai vécu de bons moments dans ma carrière mais également pas mal d’épreuves. Ça forge un mental ! Au niveau de mes défauts, je dirais que j’ai un sale caractère ! (il rit) Je ne supporte pas de perdre! On ne peut pas toujours gagner c’est vrai mais bon?.. Ce qui me saoule le plus en fait c’est de voir les gens baisser les bras autour de moi. Je gueule souvent sur le terrain pour mobiliser mes coéquipiers. Je suis assez impatient aussi, je dois le reconnaître.

 

Tu t’inspires d’un joueur en particulier sur le terrain?

 

Il y a bien un joueur qui m’a vraiment donné envie de jouer, c’est Ronaldo, un de mes joueurs préférés avec Pelé, Henry et Ronaldinho. Ronaldo le Brésilien! Pas Cristiano Ronaldo. Ronaldo avait tout, la vitesse, la puissance, la technique, le sens du but…

 

Un club qui te fait rêver?

 

En France, le PSG, pas celui d’aujourd’hui, celui de Raï. Et dans le monde, Liverpool, juste pour ses supporters. Ils sont incroyables. Un public pareil c’est inimitable. Un vrai public de passionnés.

 

Qu’est ce qui te déplaît chez le PSG d’aujourd’hui?

 

Je trouve que le PSG perd petit à petit son identité… C’est beau ce que font les Qataris, je ne pense pas que ça part d’une mauvaise intention, au contraire, mais le logo qui change, le maillot qui perd sa fameuse ligne rouge, l’ambiance mythique qui disparaît parce que les supporters ne sont plus autorisés à venir au Parc… Ça fait beaucoup. Il y a moins de débordements, c’est bien, mais quand les adversaires vont au Parc des Princes ils n’ont plus la même pression qu’auparavant.

 

Cette saison tu joueras où?

 

A Poissy en CFA2, on a pour objectif de remonter en CFA, on va tout faire pour!

 

Aujourd’hui, tu gardes espoir de devenir pro?

 

Oui toujours, surtout après avoir goûté au monde pro auparavant, on a qu’une envie c’est y retourner…

 

 Propos recueillis par François Mercier

 

 


Tags: , , , , , ,


A propos de l'auteur


Rédacteur pour Onlyfootball.fr, meneur de jeu & distilleur de caviars.



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com