ZOOM pierre-ménès

Publié le 10 05 2013 | par Arthur Champolion

Mais qui es-tu Pierre Ménès ?

Monument malgré lui, Pierre s’est forgé une réputation de sniper du football moderne. Mais le C-FC (“Canal Football Club”) est loin d’être son premier terrain de jeu pour cet homme qui s’est baladé dans lePAF (“Paysage Audiovisuel Français”) avec une aisance visuellement paradoxale. Et je pèse mes mots. 

 

Du haut de ses 48 ans, Pierre, qui est né à Paris, à commencé sa vie active par un poste de GO au Club Med. Oui, GO. Gentil Organisateur. Comme Thierry Lhermitte dans “Les Bronzés”. Ça pose un problème?

Visiblement cela ne dure pas puisqu’il peut afficher fièrement aujourd’hui ses fonctions de journaliste, chroniqueur, éditorialiste, polémiste et blogueur.

Après son passage au Club Med donc, il devient pigiste chez France Football pendant 21 ans, en écrivant sur la D2 et D1 française (ancienne Ligue 2 et 1), puis l’équipe de France et Arsenal post-98. La belle époque.
Fin du millénaire, il passe à l’écran pour l’Équipe TV et Pathé Sport, ainsi qu’à la radio chez Europe 1, LCI et RTL, avec l’ami Saccomano pour la classique “On refait le match
En 2005 il rejoint M6 pour 100% Foot, présenté par la futur nana de Raymond “mono-sourcil” Domenech, j’ai nommé Estelle Denis.
Et puis voilà, on arrive en 2009 où il quitte M6 et vient s’échouer sur Canal + pour le C-FC, où il va nous régaler de ses petites phrases assassines et de ses commentaires faciles, guidé par Hervé Mathoux, le Ruquier de la cryptée.

Voilà, en bref, un résumé du CV médiatique coté ballon rond dePierro le foot (surnom sur son blog Yahoo!). 

Déjà bien garni, ce CV ne s’arrête pas là puisque le bonhomme s’investit beaucoup sur internet, avec Yahoo!, mais aussi La Grosse Kronik dans Direct MatinFootineo, et Unibet (où on peut gagner gros paraît il…)
Il prend également la casquette de dirigeant de club pendant deux ans à Reims, mais se fait jeter salement en 2005.

On ne mentionnera pas ses biblio et filmographie, plutôt fournie pour un homme comme lui (ok les voilà rapidos : Beur sur la ville, Les TucheNeuilly sa mère !DiscoBig City, Il était une fois dans l’Oued3 zéros, pour les films, et Ce soir on la met au fond, Livre d’or du football, Le Pierrot top foot,Carton rouge pour les BleusMon année foot 2010-2011 pour les livres.)

Mais voilà, comme dit précédemment, Pierre Ménès c’est aussi et surtout cette manie de réveiller chez le sportif ou le spectateur un besoin fou de le tarter. On ne va pas se mentir…
Assis sur son fauteuil, que l’on pense confortable, il n’hésite pas à critiquer journée après journée, tel ou tel joueur, sur son implication, sa forme physique ou autre… Et parfois ça part au clash. Voici une kyrielle de tacles assassins, provenant de l’homme lui-même ou de ses victimes d’un soir..

On commence par le tout dernier, en vidéo s’il vous plaît. Aulas en position de victime. Le 1er avril, après un match de l’OL.
Aulas vs. Ménès

Puis par date, d’après la fiche wikipedia dédiée à Pierre Ménès.

Bernard Lacombe
En octobre 2007, en direct sur OL TV, Bernard Lacombe, conseiller du président de l’Olympique lyonnais a menacé Pierre Ménès, le qualifiant de bien simple “donneurs de leçons” et indiquant “espérer pour Ménès qu’il ne viendra jamais au Stade Gerland, ça pourrait mal se passer pour lui“.

Florent Malouda
Lors de l’Euro 2008, une polémique a éclaté suite à ses critiques très virulentes et répétées envers Florent Malouda, le milieu gauche de l’Équipe de France lors de l’émission 100% Euro sur M6. Le 3 septembre 2008, dans le journal L’Équipe, Pierre Menès s’est justifié en déclarant à propos du joueur : « Depuis la finale de la Coupe du Monde, où il avait été très bon, il a mis deux passes décisives et un but. Je l’ai bien aimé en Suède (3-2), mais il y a tellement plus fort que lui ! En plus, je trouvais que ses prestations insipides jouissaient d’une impunité absolue, à commencer par chez vous (L’Équipe) ». Deux ans plus tard, Malouda, auteur d’une superbe saison avec Chelsea, a remis les pendules à l’heure dans les colonnes deL’Équipe magazine. « Il s’est fait une notoriété en m’insultant. Je n’ai pas voulu répondre car on n’appartient pas au même monde (…) Il essaye de se faire mousser en taillant des joueurs (…) Autour de moi, beaucoup de gens ont mal pris ces attaques. Il n’y a pas de relation possible entre lui et moi. Les insultes, je ne supporte pas. En tout cas, j’aurais aimé qu’on vienne me dire en face qu’on ne m’aime pas. Devant les caméras c’est facile de faire rigoler les gens. »

Jean-Michel Larqué
Au lendemain du match France/Serbie en septembre 2008, Pierre Ménès tacle très violemment Jean-Michel Larqué alors consultant TF1 et RMC. Dans son blog, il dénonce: « Le double discours de Jean-Michel Larqué, qui découpe le sélectionneur en rondelles sur RMC, mais redevient doux comme un agneau dès qu’il prend l’antenne sur TF1 ». Le chroniqueur ne décolère pas: « Peut-être qu’il a des consignes pour ne pas dire trop de mal du sélectionneur dans son commentaire. Mais je ne supporte plus cette façon de déclarer tout et son contraire en dix minutes chrono, dès qu’il change de micro. Il a perdu toute crédibilité à mes yeux. »

Supporters du PSG
Le 16 août 2009, pour sa première apparition au Canal Football Club, il critique violemment un groupe de supporters du Paris SG, coupable selon lui d’avoir organisé une manifestation devant la boutique du club pour protester contre l’apparence du maillot domicile du club, jugé trop éloigné des couleurs historiques : « Faut quand même vraiment rien avoir à foutre de sa vie pour aller faire une manif pour un maillot de foot, dans la rue. C’est débile. La vacuité… ! Et puis surtout, il faut que ces gens-là se disent aussi qu’ils ont vraiment une grande chance, c’est qu’ils n’ont pas de problème dans la vie. Parce que s’ils en sont juste à aller chialer parce qu’y a pas la bande et que c’est pas le maillot Hechter… ». À la suite de ces propos, plusieurs supporters du club l’attendront à la sortie de l’émission pour obtenir des explications. Le chroniqueur aurait accepté l’idée d’une discussion mais pas la production, qui a préféré faire sortir le journaliste par une porte dérobée.

Jean Tigana
En août 2010, sur son blog Pierre Ménes s’en prend à Jean Tigana, nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux. Il n’apprécie guère que Tigana passe son temps à multiplier les déclarations relatives à l’héritage de Laurent Blanc (son prédécesseur), de façon à justifier les résultats erratiques de son nouveau club. Et du coup, Ménès s’emballe : « C’est un véritable manque de classe de la part de Tigana, mais en même temps ça ne m’étonne pas du tout. L’ancien membre du “carré magique” des années 80 est foncièrement antipathique et est notamment fâché avec la quasi-totalité des médias français. Ça vous situe le bonhomme. »

Luis Fernandez
Le 18 octobre 2010, dans son émission de radio sur les ondes de RMC, Luis Fernandez répond aux diverses critiques de Pierre Mènes : « Pierre Ménès est un homme qui a soutenu Domenech, qui a enfoncé et découpé Malouda, qui a dit que Deschamps était mauvais, qui a parlé de Tigana comme d’un coach dépassé, et surtout qui a déclaré que Mourinho insultait le football. Donc là, je crois qu’on est en présence d’une personne qui ne se trompe jamais… »

Lionel Dutemple
Le 24 novembre 2010, Lionel Dutemple, co-auteur des Guignols de l’info, a déclaré au site du 10 Sport : « Canal + a toujours traité le football avec classe… jusqu’à l’arrivée de Pierre Ménès! Il a beaufisé l’antenne à un point. Il ne me fait pas rire du tout, ses blagues sont d’une lourdeur. Au café du coin, les mecs sont plus drôles que Pierre Ménès ! C’est un nivellement par le bas, et ça ne concerne pas que le football ». Pierre Ménès ne pouvait pas laisser passer, la réponse est venue dans le magazine médias Ozap.com : « Maintenant dans “beauf”, il y a tout de suite “gros” devant, tu sais. Ce n’est ni plus ni moins que du pur racisme. Mais ce qui me sidère, c’est que la flèche la plus acérée vienne de l’intérieur. En même temps, je ne suis pas surpris, je savais que ça viendrait. De toute façon tu t’aperçois que plus ça marche, plus j’ai de succès et plus je me fais critiquer. »

Yoan Gouffran
Le 6 février 2011, Yoan Gouffran, attaquant des Girondins de Bordeaux, lassé des critiques de Pierre Ménès à son encontre, a déclaré en plein match Lyon – Bordeaux sur l’antenne de Canal + : « J’en profite pour dire à Pierre Ménès qu’il parle trop. Il parle beaucoup, mais je sais où le trouver, Obélix. »

 

Crédits photo : source lemeilleurdupsg.com


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur


Rédacteur pour Onlyfootball.fr, milieu relayeur de bonnes infos.



Back to Top ↑
  • FILE L'INFO

  • WHISKY PARTY


  • TORTILLA : ICI, C’EST LA LIGA

  • ONLYFOOTBALL SUR FACEBOOK !

  • Résultats match en direct Ligue 1 fournis par footendirect.com

  • ONLYFOOTBALL SUR TWITTER !


  • BIER BUT AND ROCK N ROLL

  • LA VIDEO DU MOMENT

  • ONLY PUB

  • ONLY CLASSEMENT

    Calendrier foot offert par footendirect.com